Rubriques




Se connecter à

En 1900, Monaco interdisait aux chiens d'aboyer

La quiétude des vacanciers est une chose sacrée. Au cœur de l'été 1900, le maire de Monaco prenait un arrête interdisant aux chiens d'aboyer la nuit

Thomas Michel Publié le 15/08/2021 à 11:45, mis à jour le 14/08/2021 à 14:22
Sal été pour les chiens en 1900 à Monaco. Unsplash

Le 24 juillet 1900, le maire de Monaco s’intéresse aux désagréments que peuvent causer les aboiements nocturnes des chiens et prend un arrêté.


Article 1er : II est expressément interdit entre dix heures du soir et cinq heures du matin, de laisser les chiens aboyer, même à l’intérieur des maisons, de façon à troubler le repos des habitants.

 


Article 2 : Tout chien aboyant de façon à troubler le repos des habitants pendant les heures ci-dessus indiquées, sera saisi et mis en fourrière.


Article 4 : Le Directeur de la Police et le Commandant des Carabiniers sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté.
Signé : le maire de Monaco.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.