“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Elle hérite de l'appartement de sa mère et découvre dans la cave une valise contenant plus de 500.000 euros

Mis à jour le 01/10/2020 à 06:24 Publié le 01/10/2020 à 06:24
Le magot dormait dans une valise, au fond d'une cave d'un bel immeuble parisien. Au total, plus de 500.000 euros, en grosses et petites coupures, ont été découverts par une femme qui souhaitait vendre son appartement

Le magot dormait dans une valise, au fond d'une cave d'un bel immeuble parisien. Au total, plus de 500.000 euros, en grosses et petites coupures, ont été découverts par une femme qui souhaitait vendre son appartement AFP/Archives / PHILIPPE HUGUEN

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Elle hérite de l'appartement de sa mère et découvre dans la cave une valise contenant plus de 500.000 euros

Elle voulait faire estimer l'appartement cossu du 7e arrondissement de Paris. La quinquagénaire n'était pas au bout de ses surprises...

Le magot dormait dans une valise, au fond d'une cave d'un bel immeuble parisien. Au total, plus de 500.000 euros, en grosses et petites coupures, ont été découverts lundi par une femme qui souhaitait vendre son appartement, a-t-on appris mercredi de source proche du dossier.

"On n'a pas fini de compter. Mais il y a entre 500.000 et 600.000 euros", en coupures de "500, 100 et 50 euros" notamment, a détaillé cette source.

Cet été, une quinquagénaire, héritière de l'appartement de sa mère selon Le Parisien qui a révélé l'information, engage la vente du bien situé dans le huppé VIIe arrondissement, non loin du Champ-de-Mars.

Elle mandate une agence immobilière pour le faire estimer mais au moment d'effectuer des prélèvements dans la cave associée au bien, un diagnostiqueur tombe sur une porte cadenassée.

Un mot est affiché courant août dans le hall pour demander à l'indélicat de libérer la cave. Sans retour, la nouvelle propriétaire décide lundi de faire appel à un serrurier.

Dans la foulée, le diagnostiqueur fait l'incroyable découverte, signalée immédiatement à la police.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris et confiée à la Brigade de recherches et d'investigations financières de la police judiciaire parisienne, spécialisée dans les affaires de blanchiment et de fausse monnaie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.