5 pièces de monnaie d’exception en vente ce week-end à Monaco

Ce samedi à l’hôtel Méridien, la maison Gadoury va mettre en vente près de 1.000 pièces de monnaie d’exception en très bonne qualité. Voici celles qui devraient faire monter les enchères.

Yannis DAKIK Publié le 13/10/2022 à 19:30, mis à jour le 13/10/2022 à 14:34
photos
Aureus d'Auguste Editions Gadoury

L’objectif est de vendre des pièces de prestige. Des collections rares mais surtout en excellent état. La maison Gadoury mettra en vente ce samedi près de 1.000 pièces estimées de 400 à 200.000 euros. "L’idée est d’avoir des monnaies qui couvrent les derniers 3 500 ans, explique Federico Pastrone, co-propriétaire de Gadoury. On passe par beaucoup de périodes historiques et beaucoup de continents."

Les clients, eux, viendront du monde entier ou assisteront aux séances à distance pour s’emparer des plus belles pièces. On vous a sélectionné les 5 plus marquantes.

 1. Un aureus d’Auguste

La première pièce retrace l’époque romaine et son premier empereur, Auguste.Elle est en or et classée comme rare : elle a été vendue dans une collection en 1887. « Aujourd’hui, on estime les pièces de collection non seulement sur leur rareté ou leur conservation mais surtout sur la provenance de la pièce, explique Federico Pastrone. Une pièce qui a 150 ans c’est du grand prestige. »
Prix estimé : 10 000 euros.

2. Une pièce piéfort d’Henri V à 100.000 euros

Une pièce piéfort d'Henri V Editions Gadoury.


Celle-ci a une particularité : c’est un piéfort. "Un piéfort est une pièce qui est deux fois plus épaisse qu’une pièce classique", précise Federico. Celle-ci représente Henri V, roi d’Angleterre et prétendant au trône en France. Elle n’est connue qu’à deux ou trois exemplaires.
Prix estimé : 100.000 euros

 

3. Une pièce de 10 ducats de Transylvanie

10 ducats de Transylvanie Editions Gadoury.


La troisième pièce "est une pièce magnifique", se réjouit Federico.Ce sont 10 ducats, une ancienne monnaie utilisée dans l’Europe du Moyen-Âge.

"On voit une épée sur son revers. Elle a été frappée pendant une insurrection." Sur l’une de ses faces, on peut lire : "Il est doux de mourir pour votre pays."
Prix estimé : 70.000 euros.

4. Une pièce de 100 lires d’Italie de 1926

Une pièce de 100 lires de 1926. Editions Gadoury.

Cette pièce de cent lires (la monnaie utilisée en Italie avant l’adoption de l’euro) est extrêmement rare et datée de 1926. « Elle a été frappée à 40 exemplaires à l’époque de Victor-Emmanuel III [roi d’Italie, NDLR] qui était lui-même le plus grand collectionneur de monnaie de son temps. Il a d’ailleurs été nommé président de l’association numismatique de France à Paris.Donc pour qu’un Italien soit nommé président à Paris, il faut être un bon collectionneur. » [rires]
Prix estimé : 100.000 euros.

5. Une pièce de 4 ducats de Berne

Une fois de plus, c’est une pièce rarissime qui sera mise aux enchères ce samedi.

Il s’agit d’une pièce suisse de la "Respublica Bernesis" de 1825, soit juste après la mort de Napoléon. On peut y voir un écusson avec l’ours de Berne, symbole du canton. Elle aurait été frappée à dix exemplaires.
Prix estimé : 40 000 euros.

4 ducats de Berne Editions Gadoury.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.