“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une route temporaire doit être ouverte en février pour accéder à la Vésubie

Mis à jour le 07/01/2021 à 17:09 Publié le 07/01/2021 à 17:08
La Métropole travaille à la construction d'une piste dans le lit de la rivière.

La Métropole travaille à la construction d'une piste dans le lit de la rivière. DR

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Une route temporaire doit être ouverte en février pour accéder à la Vésubie

Les habitants de la Vésubie ont désormais une échéance, avec la perspective d'une route provisoire. Depuis le 7 décembre, la principale route d'accès à la vallée (RM2565) est coupée, à cause d'un éboulement survenu en aval du Cros d'Utelle.

Une déviation a été mise en place par la RM 19 via Levens et Duranus. Mais cette route n'est accessible qu'aux véhicules de moins de 11 mètres de long et 3,55 m de haut. Elle est surtout étroite, sinueuse et exposée au verglas. Sans compter qu'il faut compter 45 minutes de plus pour rejoindre la plaine du Var.

Piste de 900m dans le lit de la rivière

Une source de stress quotidien pour les usagers. Ce jeudi encore, une habitante postait sur Facebook: . "Ce matin, premier virage serré, le camion (...) arrive à vive allure (...) et moi je me suis serrée contre le bas-côté. Je n' ai pas envie de finir en mauvais état parce que la montagne se déglingue... S il vous plait, vous n' êtes pas seul sur la route... J ai 61 ans et encore tellement de choses à faire. On ne peut pas rouler vite sur cette route, alors, cool."

Avant la réouverture de la route (envisagée d'ici six mois), les services de la Métropole œuvrent depuis la fin du mois de décembre à la création d'une piste de 900 mètres de long, dans le lit de la Vésubie, pour contourner la zone dangereuse. Elle doit être recouverte d'un revêtement de type enrobé. Montant estimé du chantier: 1 million d'euros. Sa mise en service est espérée pour le début du mois de février.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.