“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. La gare de Monaco Monte-Carlo en ce vendredi noir: le désert de Gobi

Mis à jour le 18/10/2019 à 09:56 Publié le 18/10/2019 à 09:37
La gare de Monaco, comme un soir à 23h...

La gare de Monaco, comme un soir à 23h... Photo Arnault Cohen

PHOTOS. La gare de Monaco Monte-Carlo en ce vendredi noir: le désert de Gobi

En ce vendredi noir sur le rail azuréen, c'est une gare fantôme que l'on a parcouru en début de matinée. Les quais, les couloirs, les escalators, les ascenseurs et le parvis de la gare de Monaco Monte-Carlo sont totalement déserts. Et il en sera ainsi une bonne partie de la journée.

"En raison d'un mouvement de grève inopiné, aucun train ne circulera jusqu'à nouvel ordre." Le message, encadré par le célèbre jingle de la SNCF, est diffusé ce vendredi matin, à fréquence régulière, dans une gare de Monaco Monte-Carlo totalement déserte.

A cette heure-là, chaque jour de semaine, c'est la cohue. Sur les quais, à la sortie des trains, dans les escalators, les ascenseurs et le parvis. En ce vendredi noir, la gare avait plutôt des allures de désert de Gobi.

Sur la route, en début de matinée, la situation n'était pas catastrophique. Comme chaque matin, le tunnel de l'A500 était fermé ponctuellement afin de réguler le trafic. Le bouchon qui se formait ne débordait pas sur la chaussée de l'A8, à 8h45.

L'accès à Monaco par la Moyenne corniche n'était pas plus difficile qu'un jour de semaine ordinaire.

La situation commençait à empirer en milieu de matinée, notamment sur l'autoroute A8.

Il reste maintenant à mesurer les impacts économiques en Principauté d'un mouvement de grève qui n'était pas prévu et qui, du même coup, n'a pas permis aux quelque 50.000 salariés pendulaires, venant de Nice, de Menton et de l'Italie, de prendre leurs dispositions. Il ne sera pas négligeable, de toute évidence.

 

P
P Photo Arnault Cohen
Les couloirs, habituellement bondés, sont désertés.
Les couloirs, habituellement bondés, sont désertés. Photo Arnault Cohen
La situation commençait à se tendre sur l'A8, en milieu de matinée, pour accéder à Monaco.
La situation commençait à se tendre sur l'A8, en milieu de matinée, pour accéder à Monaco. Photo Jean-François Ottonello

à partir de 1 €


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.