Rubriques




Se connecter à

Les travaux du carrefour des Maurettes à Villeneuve-Loubet semblent incompris par certains automobilistes

Le carrefour des Maurettes à Villeneuve-Loubet a connu des changement en fin d’année. Certains automobilistes n’ont pas encore saisi les nouveautés.

Alice David Publié le 06/01/2022 à 08:45, mis à jour le 05/01/2022 à 20:55
Avant, il n’y avait que deux voies au bout de l’avenue des Maurettes en face de la gare de Villeneuve-Loubet: une pour tourner à droite et une à gauche. La commune en a ajouté une pour tourner à gauche afin de désengorger cette avenue et fluidifier l’insertion des véhicules sur l’ex RN-7. (Photo Frantz Bouton)

L’ex RN-7 (RD6007) a déjà provoqué quelques crises de nerfs chez les automobilistes. Cet axe, reliant Villeneuve-Loubet à Antibes, est congestionné aux heures de pointe. Des bouchons s’étendent sur des centaines de mètres.

La commune de Villeneuve-Loubet a, donc, décidé d’y remédier. Des travaux ont été réalisés – au niveau de la gare et de l’avenue des Maurettes – fin novembre-début décembre pour un montant de 42.000 euros.

Le hic? Depuis, les choses s’améliorent moyennement.

La situation avant les travaux

Certains conducteurs – arrivant d’Antibes – ont trouvé une combine pour gratter quelques mètres: quitter la route départementale pour longer le parc Vaugrenier et prendre l’avenue des Maurettes. Pour retomber sur l’ex RN-7 au niveau de la gare. C’est là que ça se complique. D’abord parce que l’allée des Maurettes se retrouve, elle aussi, bouchée. Et ensuite, parce que tous les véhicules qui arrivent sur l’ex RN-7 viennent s’ajouter à ceux déjà présents et, en s’insérant, ils bloquent le passage.

 

Ce qui a changé et comment circuler

Désormais, ceux qui passent par l’avenue des Maurettes ont deux voies pour aller à gauche sur la route départementale, direction Villeneuve-Loubet. Avant, il n’y en avait qu’une. Ajouté à cela, une voie d’insertion au centre de l’ex RN-7 qui permet aux véhicules venant de cette avenue de s’insérer sans gêner l’autre file. Voilà qui devrait désengorger le carrefour même si, pour le moment, tous les conducteurs n’utilisent pas cette voie d’insertion.

"90% des automobilistes qui passent par là connaissent le coin", assure Albert Calamuso, adjoint au maire de Villeneuve-Loubet et délégué à la Tranquilité publique. Pour que le message passe, "des équipages de la police municipale vont être envoyés pendant trois semaines, aux heures de pointe, pour fluidifier la circulation", affirme l’élu

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.