“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les pompiers azuréens

Mis à jour le 23/02/2016 à 05:13 Publié le 23/02/2016 à 05:13
La grogne latente des soldats du feu s'est soldée, hier, par un défilé qui a bloqué l'A8 et le CADAM.

Les pompiers azuréens

600 pompiers des Alpes-Maritimes ont provoqué une belle pagaille, hier, sur l'A8 à l'ouest de Nice. Ils protestaient contre le préfet qui s'oppose à la diminution de leur temps de travail

Un panache de fumée noire s'élève dans le ciel de Nice et lèche la façade d'un immeuble du Cadam, le centre administratif qui abrite la préfecture. Des pneus brûlent, des pétards explosent tandis que la circulation, dès 10 h lundi matin, devient problématique sur l'autoroute A8 entre Saint-Laurent-du-Var et les quartiers ouest de Nice.

Plus de 600 sapeurs-pompiers azuréens (sachant que 250 sont de garde), bottés, casqués, tout de cuir vêtu, réussissent une démonstration de force et en promettent d'autres.

Depuis samedi, ils se sont déclarés officiellement en grève illimitée. Et cette grogne latente depuis des mois s'est concrétisée hier par une belle pagaille sur l'autoroute.

Fermeté du préfet

Ils avaient obtenu du conseil...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct