“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Et si on régulait la vitesse pour limiter les bouchons?

Mis à jour le 10/10/2019 à 20:44 Publié le 10/10/2019 à 16:47
Sur l'A7 dans la vallée du Rhône, la régulation dynamique de vitesse a été mise en service en 2004.

Sur l'A7 dans la vallée du Rhône, la régulation dynamique de vitesse a été mise en service en 2004. Photo DR

Et si on régulait la vitesse pour limiter les bouchons?

Un poids lourd en feu sur l'A8 et c'est tout un département qui a été paralysé mercredi 9 octobre. Alors comment réduire les embouteillages en cas d'accident ou aux heures de pointe? En France et à l'étranger, des systèmes de régulation dynamique de vitesse ont été mis en place. Avec succès.

Pour réduire les embouteillages, une solution consiste à "ralentir" la vitesse des véhicules qui circulent en amont du bouchon.

"La régulation de vitesse améliore le débit et retarde l'apparition de la congestion", explique Alain Reme, chef de service au Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement).

Comment ça marche? "C'est comme si vous versiez des grains de riz dans un entonnoir: ça coule, mais si vous en versez trop d'un coup, que le débit est trop fort", ça bloque, illustre l'expert.

"Réguler le trafic c'est avoir un débit optimal pour ne pas avoir de bouchon, ou en diminuer l'ampleur."

Concrètement, comment mettre en oeuvre cette solution?
"Il faut des équipements de recueil de données: des capteurs permettant d'avoir la vitesse et le nombre de véhicules sur l'autoroute, en temps réel."
Puis, des algorithmes calculent la solution, c’est-à-dire le réglage optimal de vitesse en amont de l'embouteillage, pour améliorer le temps de parcours.

Limiter la vitesse en amont des embouteillages, permet d'en réduire l'étendue.
Limiter la vitesse en amont des embouteillages, permet d'en réduire l'étendue. Photo Frantz Bouton

Une vitesse limite (110, 90 ou 70 km/h) et adaptée aux conditions du trafic est ainsi proposée automatiquement pour les zones concernées.

Elle est abaissée graduellement par paliers de 20 km/h.
Une fois cette "bonne vitesse" définie, par secteur, il faut informer les conducteurs.
"La régulation dynamique de la circulation nécessite l'équipement de l'autoroute en panneaux à message variable," poursuit Alain Reme.

L'information peut aussi être donnée aux usagers sur la radio 107.7.
"En cas de crise, tempère le spécialiste, la régulation classique ne suffit pas, il faut limiter les accès sur l'A8, prévoir un délestage sur des réseaux parallèles. Or dans le cas de l'A8, ce réseau parallèle n'a pas la capacité d'absorber le trafic en heure de pointe."

Pourquoi la régulation dynamique n'est-elle pas mise en œuvre ici?

Les conducteurs pris au piège des embouteillages, mercredi 8 octobre, à cause d'un camion en feu sur l'A8, entre Saint-Laurent du Var et Cagnes-sur-mer.
Les conducteurs pris au piège des embouteillages, mercredi 8 octobre, à cause d'un camion en feu sur l'A8, entre Saint-Laurent du Var et Cagnes-sur-mer. Photo Frantz Bouton

Dans les Alpes-Maritimes, ce dispositif de régulation du trafic a été demandé en 2018 à Escota (Vinci Autoroutes), par l'ancien Préfet, Georges-François Leclerc car, estimait-il, elle "constitue la meilleure solution".

"Sur la portion de 19 km comprise entre Antibes et Nice, la régulation appliquerait une vitesse de 70 km/h aux quelques heures les plus denses de la journée. En dehors des périodes de forte fréquentation, la vitesse serait conservée à 110 km/h, excepté sur les tronçons les plus dangereux, déjà limités à 90 km/h. Cette solution, souple, pragmatique, avait évidemment ma préférence", avait expliqué le représentant de l'Etat dans une tribune publiée dans Nice-Matin.

>> RELIRE. Le préfet explique pourquoi la vitesse sera abaissée à 90km/h

Mais Escota a refusé de financer le dispositif, car il souhaitait en contrepartie une hausse du péage.

"J’ai, avec l’appui du ministère des transports, refusé, avait expliqué le préfet, considérant que la réalisation de ce type d'investissement ne peut relever que de la seule responsabilité du concessionnaire au titre de l'obligation qui lui est faite de maintenir la continuité de la circulation dans de bonnes conditions de sécurité et de commodité."
Faute de régulation dynamique, une limitation de vitesse à 90km/h entre Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-mer a été décidée par le préfet. Elle est entrée en vigueur en octobre 2018.

"La porte reste ouverte à Escota pour la mise en place de la régulation dynamique, mais sans augmentation du tarif pour les usagers ni intervention de l’État."

Et ailleurs?

Sur l'A3, l'étendue des ralentissements a été réduite de 40% depuis la mise en service de la régulation dynamique de trafic.
Sur l'A3, l'étendue des ralentissements a été réduite de 40% depuis la mise en service de la régulation dynamique de trafic. Photo DR

Le dispositif est déployé depuis plus d'une quinzaine d'année en France, et à l'étranger.
En 2004, sur l'axe autoroutier de la vallée du Rhône (A7), la régulation dynamique de vitesse a été mise en oeuvre sur le tronçon Orange-Valence dans le sens Sud-Nord et Vienne-Orange dans le sens Nord-Sud.

Sur l'A13, à l'approche de Paris, la mesure est en service depuis 2008, sur une section très chargée qui supporte un trafic périurbain (avec des pointes supérieures à 110.000 véhicules par jour en moyenne).

La régulation dynamique du trafic est activée aux heures de pointe du matin. "Le système analyse en permanence les données du trafic, détecte les pré-saturations et propose alors la vitesse adaptée," détaille une étude du Cerema.

Quel est l'impact de cette gestion?

"Toutes les évaluations montrent que ça fonctionne: on retarde l'apparition du bouchon, et on en réduit l'ampleur."

A titre d'exemple, sur l'A13: l'étendue des ralentissements a été diminuée de 40%. A Londres, sur la M25, les temps de parcours ont été améliorés, avec un gain de 9%.
Les expériences montrent que le système est efficace. A une condition: que la vitesse affichée soit bien respectée.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.