“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

En grande partie détruite par la tempête Alex, on sait quand la route du ski rouvrira

Mis à jour le 01/12/2020 à 17:45 Publié le 01/12/2020 à 17:45
Élus et représentants des services métropolitains étaient, hier, sur les berges du Var pour constater l’avancée des travaux sur la double voie à sens unique en direction de Nice.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

En grande partie détruite par la tempête Alex, on sait quand la route du ski rouvrira

C’est un des chantiers structurants de la vallée de la Tinée post-tempête Alex. Un point d’étape du chantier de reconstruction de la RM 6102 a eu lieu ce lundi matin à proximité de la gare de la Tinée-Mescla. Deux mois après la tempête, les travaux ont bien avancé.

Ce lundi matin, le président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Christian Estrosi, et celui du Département, Charles-Ange Ginésy, se sont rendus sur la route métropolitaine 6102, dont une portion a été détruite le vendredi 2 octobre.

"Le mur en béton armé a été emporté sur 100 mètres de longueur entre le tunnel de la Mescla-Reveston et la gare de la Tinée, rappelle le directeur général adjoint infrastructures et exploitations de la Métropole, Luc Favier. Dès le 6 octobre, les travaux de remise en état commençaient par la création d’un chenal pour remettre le Var dans son lit."

Une structure "plus robuste qu’avant"

Conséquence: la circulation se fait à double sens, sur la RM 6202 en surplomb, dans les gorges de la Mescla.

Une situation qui doit durer jusqu’au 22 janvier, comme l’explique Luc Favier: "Les fondations ont été faites et deux plots [portions d’environ 10 mètres] de mur ont été coulés. Le mur sera fini en totalité le 18 décembre." Ensuite, "nous devons attendre 28 jours de séchage pour avoir [sa] résistance". Ce qui mène au 15 janvier.

Pendant ce temps, "on va commencer à terrasser côté voie ferrée et on basculera ensuite côté mur, poursuit Luc Favier. La chaussée sera rendue à la circulation le 22 janvier."

Pour rendre la structure "plus robuste que ce qu’elle était précédemment", des enrochements sont positionnés dans le Var et "des clous sont ancrés dans la roche, dans la semelle [le bas] du mur".

Coût total: 2,2 millions d’euros

"Fin des travaux au 20 décembre"

En parallèle, 1,2 million d’euros de travaux, réalisés par le Smiage (Syndicat mixte inondations, aménagement et gestion de l’eau maralpin) pour le compte de la Métropole, sont en cours sur les berges du Var où trois brèches avaient été identifiées dans les enrochements à la suite d’Alex.

"La route est intacte mais les brèches sur les enrochements venaient déstabiliser le talus de soutènement. Deux ont été reconstituées. La fin des travaux est pour le 20 décembre", indique le directeur général adjoint.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.