Rubriques




Se connecter à

Mandelieu porte plainte contre Eiffage pour dégradations d'ouvrages publics, à propos du projet Absolu Cœur

La commune de Mandelieu juge les travaux de la société sur le programme de centre-ville comme étant " déplorables", entraînant notamment la destruction du réseau d’eaux pluviales.

Pascal Fiandino Publié le 03/08/2021 à 20:15, mis à jour le 03/08/2021 à 20:15
Motif de la plainte: dégradations d’ouvrages publics. Mais ce n’est pas le seul grief de la Ville contre le groupe Eiffage. Photo Cyril Dodergny

Friture sur le réseau. C’était LE grand chantier mandolocien, celui qui devait faire entrer de plain-pied le centre-ville dans le XXIe siècle, comme l’expliquait Henri Leroy, alors maire, lors de l’inauguration en grande pompe de la phase initiale, en mai 2017.

Dans la foulée, l’acte II devait parachever l’ensemble: la création, à deux pas du Centre Expo et d’Esterel Gallery, du programme Absolu Cœur Mandelieu. Trois bâtiments, 99 logements, 1.726m2 de commerces, plusieurs centaines de places de stationnement. Livraison attendue début 2020.

Si, aujourd’hui, l’ensemble a fière allure, on ne peut s’empêcher de remarquer les panneaux en bois recouvrant l’entrée des espaces commerciaux [lire plus loin]. Mais il y a plus grave…

L’agglomération en fait de même

Ces derniers jours, la Ville de Mandelieu – mais aussi l’agglomération Cannes Lérins, détentrice de la compétence Assainissement – a déposé plainte contre le groupe Eiffage Construction. Motif: dégradations d’ouvrages publics.

 

"Nous avons relevé d’importantes dégradations du réseau de collecte des eaux pluviales, confirmées par les services de Cannes Lérins, assure-t-on à la Ville. Après contrôles et investigations, le constat est clair et sans appel: les travaux de gros œuvres réalisés par Eiffage Construction ont conduit à la destruction quasi complète du réseau sur le linéaire du bâtiment Absolu Cœur." Conséquence: le collecteur pluvial ne peut plus récolter les eaux de pluie.

Selon la commune, et à la suite "d’innombrables réunions et mises en demeure, Eiffage a admis avoir détérioré le réseau mais refuse toute responsabilité".

Situation que le maire, Sébastien Leroy, juge "inacceptable et intolérable, l’évacuation des eaux de pluie étant un enjeu majeur de la résilience du territoire face au risque inondations". Puisqu’il ne peut "tolérer un tel comportement, portant atteinte à l’intérêt général", il a, donc, au nom de la Ville, déposé plainte.

Des travaux de reprise engagés

Et demandé, en parallèle, à Eiffage "la réparation des dommages et préjudices subis", concluant que le groupe "n’est, de toute évidence, plus en mesure de suivre et livrer le projet en suivant ses engagements".

 

Contactée, la direction régionale d’Eiffage nous a informés "qu’un expert a été diligenté par [ses] équipes afin de déterminer les causes et les différentes responsabilités ayant conduit à cette situation." En expliquant, toutefois, avoir engagé "sans attendre et d’un commun accord avec le maire de Mandelieu et les services concernés, des travaux de reprise qui seront achevés en septembre".

Et il serait souhaitable, pour les différentes parties, qu’ils conviennent, cette fois, à la Ville…

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.