Rubriques




Se connecter à

Le mariage plein de promesses de l'immobilier monégasque et du numérique

Poumon de l’économie monégasque (20% du PIB), le secteur de l’immobilier entend ne pas louper le coche de la transition digitale. Une récente conférence a réuni acteurs locaux et experts sur le sujet.

Thibaut Parat tparat@nicematin.fr Publié le 07/12/2021 à 14:40, mis à jour le 07/12/2021 à 14:40
Le secteur immobilier représente 20% du PIB monégasque et entend combler son retard en matière de transition numérique. Jean-François Ottonello

Chaque année, quel que soit le secteur d’activité concerné, le numérique grappille davantage de terrain. S’en priver ou demeurer réfractaire à cette mue planétaire, c’est risquer d’être laissé sur le bord du chemin… de la croissance économique. En Principauté, où la transition numérique figure parmi les priorités de l’exécutif, le secteur de l’immobilier - lequel pèse 20 % du PIB monégasque - entend combler son retard en la matière. « Le secteur de l’immobilier a longtemps été caricaturé comme évoluant peu. Comme il y a plus d’acheteurs que d’espaces disponibles, il n’existe pas un réel besoin d’innovation. Dans le domaine des télécoms, si vous n’innovez pas, le client va chez le concurrent », a résumé Robin Rivaton, entrepreneur et investisseur lors d’une récente conférence sur la PropTech (*), orchestrée par le gouvernement princier et le Monaco Economic Board.

« D’autres cités État sont en avance sur nous, reconnaît sans ambages Michel Dotta, président du MEB et président honoraire de la Chambre immobilière monégasque. L’objectif de Monaco est d’être la Singapour de l’Europe. C’est un objectif ambitieux mais pas idéaliste. En tant que professionnel, il y a énormément de bénéfices à tirer de l’immobilier avec le numérique. C’est inouï, sans fin. Notre vie va être complètement chamboulée et on ne doit pas être en retard sur ce sujet. »

Capteurs intelligents

À chaque étape du processus immobilier, la digitalisation est possible. Du financement à l’occupation du bâti, en passant par sa construction, sa promotion et la gestion de son actif technique et administratif. « L’intelligence artificielle permet de mieux cibler les prospects (...) Le marketing digital permet d’avoir une image haut de gamme et une vitrine dématérialisée de votre agence (...) La visualisation 3D permet à l’acquéreur de mieux se projeter (lire ci-contre) et facilite la vente, liste Michel Dotta. Lors de la construction du One Monte Carlo, le groupe Rogers a pu nous montrer l’évolution du soleil et de la clarté des pièces en fonction des heures de la journée. Ce qui était nouveau il y a quelques années sera, demain, banal. Le numérique va aussi être primordial pour l’entretien et la maintenance des immeubles. Des capteurs intelligents nous permettront de prévoir la détérioration d’un patrimoine immobilier, d’anticiper et de signaler des sinistres ou futurs dysfonctionnements. »

 

"Des fondations uniques"

Une transformation forcément conditionnée à la solidité des infrastructures numériques du pays.

« Nous avons construit des fondations uniques au monde pour votre réussite, assure Frédéric Genta, délégué interministériel en charge de la transition numérique. Nous avons un cloud souverain qui nous assure sécurité et puissance, de la 5G et de la fibre pour la connectivité. Nous avons le Fonds bleu pour vous aider à vous transformer : agences, promoteurs, architectes et caisses de retraite Vous êtes et serez les acteurs de cette réussite. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.