“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Immobilier: comment réduire le contact physique, tout en favorisant le contact humain ?

Mis à jour le 27/05/2020 à 14:05 Publié le 27/05/2020 à 15:00
Avec le déconfinement la reprise s’annonce.

Avec le déconfinement la reprise s’annonce. Photo Olivier Ogeron

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Immobilier: comment réduire le contact physique, tout en favorisant le contact humain ?

Première union des syndicats professionnels de l’immobilier, la FNAIM couple ses forces vives aux innovations technologiques pour maintenir le lien avec ses partenaires.

Déconfinement intense pour l’ensemble des professionnels de l’immobilier: certains n’ont jamais suspendu leur travail, quand d’autres retrouvent un rythme soutenu.

L’activité commerciale affiche une reprise positive et... logique, puisque les besoins en logement ont pris une importance capitale. Il était donc nécessaire que les professionnels soient prêts à recevoir la demande dans des conditions optimales.

Dès le départ, la FNAIM a anticipé en se positionnant sur tous les fronts afin d’accompagner la filière immobilière. "La priorité était de rassurer, de réorganiser et d’équiper notre réseau. Nous sommes à l’initiative d’un guide pratique de préconisations et avons mis en place des mesures d’hygiène, conjointement avec l’UNIS, pour chaque métier dans son fonctionnement propre", nous livre Cyril Messika, coprésident de la FNAIM Côte d’Azur.

Force de proposition

Les premiers instants du confinement scellaient déjà des principes de fonctionnement. La fédération, proche de ses adhérents, a informé de
manière fiable et réponduàtoutes les attentes.

"En prenant immédiatement la mesure du risque sanitaire au sein des métiers que l’on défend, c’est là où la FNAIM a joué son rôle de syndicat professionnel. Le 5 mars nous avons posé les enjeux de la copropriété. Le 15 mars nous avons donné des consignes claires pour la continuité d’un service qualitatif. Le 18 mars nous avons soulevé les enjeux liés aux blocages des actes de ventes, aboutissant à un décret avec une consigne du Conseil supérieur du notariat. Depuis le début nous nous sommes rendus disponibles 7 jours sur 7, d’ailleurs nos numéros de téléphone portables ont été affichés publiquement", souligne William Siksik, coprésident de la FNAIM Côte d’Azur.

Digitalisation

Les usages changent et l’optimisation du travail est nécessaire, avec des gestes barrières propres à l’immobilier. Comment réduire le contact physique, tout en favorisant le contact humain ?

"L’expertise immobilière visant la qualité du travail dans le respect d’autrui, on fonctionne avec bien plus d’interactions et d’informations qu’avant. D’abord notre présence sur les réseaux nous permet de privilégier un contact réactif avec nos adhérents. Nous avons organisé de nombreux webinars et Facebook Live. Ensuite la dématérialisation de l’administratif et du juridique a été accentuée, depuis la visite virtuelle jusqu’à la signature électronique", explique Cyril Messika.

"Le parcours digital, la FNAIM l’avait anticipé avec notre incubateur de start-up FNAIM Lab, ou encore la mise en place d’une offre unique sur la formation distancielle, avec l’École Supérieur de l’Immobilier. On a également lancé notre nouvelle plateforme de rédaction assistée, Modelo, pour proposer un accès en ligne exhaustif aux documents nécessaires". Une transformation positive dont l’humain reste le moteur.

Paroles d'expert

Cyril Messika et William SIKSIK, Coprésidents de la FNAIM 06
Cyril Messika et William SIKSIK, Coprésidents de la FNAIM 06 DR

"Notre organisation est avant tout faite d’individus, aussi l’on privilégiera toujours le contact humain."

"On distribue à partir de la semaine prochaine des masques à l’ensemble de nos adhérents. C’est d’une importance capitale pour une fédération comme la nôtre de mettre tous les outils à disposition, quels qu’ils soient, pour garder le lien avec le public et le marché."

"La priorité pour les mois à venir sera d’accompagner nos adhérents dans cette reprise: donner les bons conseils et ajustements au niveau comptable, financier, structurel."

"Avec notre partenaire Gallian, assureur en responsabilité civile numéro 1 en Europe, nous allons continuer à soutenir les professionnels affiliés avec des audits gratuits. Par le nombre on est forts, représentatifs ; c’est l’avantage communautaire de se fédérer".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.