“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ce qu’il faut retenir du Plan national pour le logement à Monaco

Mis à jour le 12/03/2019 à 08:31 Publié le 12/03/2019 à 08:30
En 2022, Testimonio II surélevé (181 appartements) et Testimonio II bis (158 appartements) seront livrés.

En 2022, Testimonio II surélevé (181 appartements) et Testimonio II bis (158 appartements) seront livrés. Photo Dylan Meiffret

Ce qu’il faut retenir du Plan national pour le logement à Monaco

D’ici à 2033, l’État va construire 1.831 appartements, augmentant de 43% le parc domanial. Le Prince, le Ministre d’État et le président du Conseil national ont lancé ce lundi ce projet historique.

L’objectif du plan dévoilé ce lundi est clair: répondre aux besoins en logements des Monégasques pour les quinze années à venir. Un chantier prioritaire quand on sait que, d’après l’Imsee (Institut monégasque de la statistique et des études économiques), nous passerons d’un peu plus de 9.300 Monégasques aujourd’hui à environ 10.770 en 2033. Et que la situation est déjà tendue à l’heure actuelle. Voici l’essentiel de ce plan détaillé hier par Serge Telle, le chef du gouvernement princier.

1.831 appartements neufs en quinze ans

Le Plan national pour le logement des Monégasques prévoit, au total, la construction de 1.831 appartements domaniaux neufs en quinze ans, ce qui correspond, déduction faite des destructions, à 1.363 logements supplémentaires. C’est ce que l’on appelle le solde net.

En moyenne, 122 logements neufs seront livrés chaque année. Aujourd’hui, le parc domanial compte 3.185 logements. Sa capacité sera portée à 4.548 en 2033, soit une hausse de 43%.

Phase 1: 2019-2023

Dans les quatre prochaines années, 712 appartements domaniaux neufs seront livrés, avec un solde net de 639. Ce premier volet reprend les opérations déjà entérinées avec le Conseil national. Voici le phasage des chantiers, qui tient évidemment compte des règles du jeu établies par le souverain.

- 2019: le Soleil du midi (un immeuble de 25 appartements répartis sur 7 niveaux, au 29, rue Plati) et la surélévation des blocs B et D des Jardins d’Apolline (17 appartements de plus).
- 2020: surélévation des blocs A et C des Jardins d’Apolline (28 appartements).
- 2021: opération Picapeira (quartier La Rousse - 14 appartements).
- 2022: sacrée année en perspective. À côté d’une petite opération, celle de la Villa Carmelha (construction d’une tour d’habitation de 25 appartements au 12, avenue Saint-Roman), trois mastodontes seront livrés : Testimonio II surélevé (181 appartements) ; Testimonio II bis (158 appartements) et le Grand Ida (140 appartements, soit un solde net de 94 après le relogement d’anciens occupants).
- 2023: Villa Les Lierres et l’immeuble voisin (3, avenue Saint-Charles à Monte-Carlo, 48 appartements dont un solde net de 36) ; Villa Le Mas et Palais Honoria (60 appartements, dont un solde net de 50, sur le boulevard des Belges) ; une dernière opération au niveau du Portier (16 appartements, solde net de 11).

Phase 2: nouvelles opérations

Là, il va s’agir de nouvelles possibilités pour de futures opérations complémentaires. En tout, 599 appartements (solde net 558) seront ainsi livrés entre 2023 et 2033 :
- 2023: 18 appartements sur le boulevard de Belgique et 16 autres (solde net de 15) sur le boulevard d’Italie.
- 2025: 60 appartements (solde net 55) dans le quartier de Monte-Carlo.
- 2026-2033: trois opérations vont se succéder : le toit du futur centre commercial de Fontvieille en 2026 ; l’Annonciade II sur le site de l’actuel collège Charles-III en 2029 ; la caserne des carabiniers sur laquelle sera construit un nouvel immeuble en 2033. Soit, en tout, 505 appartements avec un solde net de 470.

Phase 3: démolitions et reconstructions

Trois opérations de démolition puis reconstruction seront menées, avec une politique de relogement des habitants, en s’appuyant sur l’expérience des Jardins d’Apolline. Entre 2023 et 2032, 520 appartements seront livrés (solde net de 166).

Serge Telle, le prince Albert II et Stéphane Valeri, juste avant la conférence de presse. Mine de rien, un moment historique.
Serge Telle, le prince Albert II et Stéphane Valeri, juste avant la conférence de presse. Mine de rien, un moment historique. Photo Dylan Meiffret

La suite du direct