“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les ImitatUeurs ou humour noir

Mis à jour le 11/12/2019 à 12:48 Publié le 16/12/2019 à 18:00
La blonde Emma et le brun Thibaud mettent leur complicité au service d’un humour et d’imitations décapantes !

La blonde Emma et le brun Thibaud mettent leur complicité au service d’un humour et d’imitations décapantes ! Photo F.V.

Les ImitatUeurs ou humour noir

C’est le duo d’humoristes qui monte, qui monte. Les Cannois Emma Gattuso et Thibaud Choplin ont uni leurs talents de comédienne et d’imitateur pour proposer un spectacle hilarant. People et politiques en prennent pour leur grade. Attention, ça décoiffe!

"Emma, allez-y, chantez, comme ça, on vérifie le retour son!" Pendant les balances, du fond de la salle de La Comédie de Nice où ils se produisent ce soir de novembre, Thibaud apostrophe Emma.

En la vouvoyant. Préciosité de circonstance ou petit jeu entre amis? "Ni l’un ni l’autre, on s’est toujours vouvoyés, raconte Thibaud Choplin. C’est parti du premier voyage que l’on a fait avec Emma et l’un de mes amis… que je vouvoyais." "Du coup, je l’ai vouvoyé moi aussi, se marre la pétulante Emma Gattuso. Y’avait pas de raison.Et depuis c’est resté!"

Voilà comment ces deux compères, qui partagent la scène depuis bientôt sept ans, qui n’hésitent pas à donner dans l’humour trash et grinçant dans leurs spectacles, à tu et à toi au quotidien, se balancent des "vous, très cher" à la ville! Il faut dire qu’avec Emma et Thibaud, on n’est pas à un paradoxe près.

Et à vrai dire, au regard de leur parcours et de leurs origines, les deux trentenaires avaient autant de chance de se rencontrer qu’un ours blanc de la banquise de croiser la route d’un éléphant d’Afrique… Elle est Strasbourgeoise, il est né à Cagnes-sur-Mer. Elle est férue de théâtre classique, il ne jure que par l’imitation et la déconnade. Elle est passée par le cours Florent à Paris, il est autodidacte et exerça comme journaliste… de catch!

Et pourtant. Depuis leur coup de foudre artistique, en 2012, par l’entremise d’Anthony Aguilar, créateur du Cannes Comedy Club, Emma et Thibaud ne se sont pour ainsi dire plus quittés.

Au point d’élire résidence tous les deux à Cannes – ne leur demandez pas si c’est à la même adresse, ils ne vous répondront pas… – et de créer leur propre duo d’humoristes.

Illustration
Illustration Photo F.V.

Avec succès, puisque leur spectacle Les ImitatUeurs, après avoir cartonné au Festival Off d’Avignon cet été, tourne un peu partout en France. Faisant se gondoler de plaisir un public friand d’imitations en tout genre et d’humour grinçant à l’encontre de nos célébrités préférées et de nos très chers dirigeants politiques.

Mais avant d’imiter (avec talent) Cristina Córdula, Fanny Ardant… ou Marine Le Pen, c’est par une voie, disons bien plus classique, qu’Emma Gattuso est venue à la scène.

"Je n’imaginais pas quitter mon Alsace natale, se remémore la jolie blonde, mais quand mon grand-père est parti, j’ai eu comme un déclic et l’envie de voler de mes propres ailes…"

racine, Tchekhov et goldoni

Cap sur Paris pour Emma, depuis toujours passionnée de théâtre et inscription aux célèbres cours Florent. S’enchaînent alors une dizaine de pièces pour lesquelles Emma Gattuso endosse les rôles de Mathilde dans Commentaire d’amour de Jean-Marie Besset, celui de la Bérénice de Racine, d’Eugenia dans Les Amoureux de Goldoni, d’Arkanida dans La Mouette de Tchekhov.

Des rôles souvent dramatiques, qui n’empêchent pas ses profs du cours Florent de l’orienter vers l’humour et la comédie.

"Il faut croire que je les faisais rire", philosophe la jeune femme! Qu’à cela ne tienne, Emma a envie de prendre son destin en main et de s’offrir son seule en scène.

"J’ai créé mon one-woman-show, Emma m’a tuer, et je me suis lancée." Non sans succès. Avec son humour corrosif, Emma séduit public… et critique, s’attirant les éloges d’Yves Lecoq, Éric Naulleau ou bien encore Michel Field, jouant de longues semaines à guichets fermés au Théâtre de Dix Heures à Paris.

Pendant ce temps-là, Thibaud Choplin fait rire la galerie. Mais il n’imagine pas une seule seconde embrasser une carrière pro dans l’humour! Imitateur hors pair, fan absolu de Laurent Gerra – "je l’ai rencontré à 12 ans, et c’est toujours mon idole, mon modèle" – il est malgré tout très vite repéré au point de participer en 2006, à 19 ans, à la première saison de l’émission Incroyable talent et d’en atteindre les demi-finales.

"Il faut dire que je fais le pitre depuis tout petit, rembobine Thibaud d’un ton pourtant très sage. Je regardais en boucle les spectacles des Inconnus que ma mère m’enregistrait. Et je m’essayais régulièrement aux imitations de Maïté, Chirac et Colombo, mes trois premiers gros succès!"

Imitations de Clara Luciani et Patrick Bruel
Imitations de Clara Luciani et Patrick Bruel Photo F.V.

Thibaud monte parfois sur scène, mais ne dévie pas de la voie professionnelle qu’il s’est choisie: journaliste! Après un stage à Nice-Matin (nous sommes nombreux à nous souvenir de ses inimitables… imitations qui égayaient nos journées!), l’Azuréen décroche sa carte de presse à 22 ans. Et se fait embaucher à Toulouse, au sein de la rédaction du magazine Planète catch! "Ben oui, rigole Thibaud devant notre regard étonné. J’ai toujours été passionné de catch. Alors pourquoi ne pas lier ma passion à mon métier? Et puis grâce à ce magazine, j’ai beaucoup voyagé, notamment aux USA que j’adore…"

Le virus de l’humour ne lâche pas Thibaud. Qui quitte définitivement la presse et le catch pour la comédie en 2011.

"J’ai continué à écrire, mais pour moi. Pour la rédaction de mes sketches." Et ça marche, au point d’assurer les premières parties de Roland Magdane, Éric Antoine ou Christelle Chollet.

Et de s’attirer les bonnes grâces de la fée Providence qui le met sur la route de sa future partenaire. "Cétait à Cannes en 2012. Et ça a tout de suite matché entre nous, se souvient Emma Gattuso. Il faut dire qu’on avait les mêmes références. Moi aussi j’adore les Inconnus, Laurent Gerra…"

Leur histoire commune commence. Et s’emballe. Alliage réussi d’une comédienne hors pair et d’un imitateur de grand talent. "Gerra, à ses débuts, avait sa Virginie Lemoine. Moi j’ai ma Emma Gattuso. N’est-ce pas, vous?", lance Thibaud, le regard plein de malice et de tendresse à la jeune femme.

Bientôt un nouveau spectacle

Entre ces deux-là, la complicité n’est pas feinte. "Chacun s’est nourri de l’univers de l’autre. Au début, on a proposé un duo d’une version hybride de nos spectacles solo. Et puis petit à petit, la mayonnaise a pris, on a construit notre spectacle et je trouve qu’on se complète plutôt pas mal aujourd’hui", s’enthousiasme Emma qui s’évade régulièrement dans sa seconde passion: les voyages.

"Je profite de nos tournées à l’étranger, comme en Martinique en ce début décembre, pour proposer ma vision du tourisme à travers un blog voyage, confie Emma. Et je me professionnalise aussi là-dedans."

Au point de lâcher la scène? "Bien sûr que non. Au contraire, avec Thibaud on est en train d’écrire notre nouveau spectacle. On ne lâche rien, il y a une sacrée concurrence dans l’humour!"

Un spectacle drôle, osé et impertinent

Diablement efficace. Drôle et corrosif à la fois.Impertinent mais pas insultant. Osé mais pas vulgaire. Sur scène, Les ImitatUeurs embarquent le public avec un joli mélange d’imitations et de sketches où tout le monde (public compris !) en prend pour son grade.

Et les deux humoristes se complètent à merveille. À Emma le jeu de scène, la comédie, l’outrance ; à Thibaud le chant, la voix et la précision des imitations.

"Au début de notre association, j’avais de la réserve, de la pudeur, raconte Emma. Car je ne suis pas une pro de l’imitation. Et j’admire vraiment le talent de Thibaud. Mais maintenant ça va, je me sens à ma place et j’ose dire que mon jeu est bon!"

Catherine Ringer et Bernard Lavilliers version gilets jaunes
Catherine Ringer et Bernard Lavilliers version gilets jaunes Photo F.V.

De fait chacun, à sa manière, apporte à l’autre, pour que se succèdent sur scène des personnages qui évoluent bien sûr avec l’actualité. De Clara Luciani et Patrick Bruel (photoci-dessus, une grenade dégoupillée qui fait le tableau d’entrée…) à Catherine Ringer et Bernard Lavilliers version gilets jaunes (photo ci-dessus), en passant par François Hollande, Marine Le Pen, Johnny et Véronique Sanson, les stars prennent cher!

Mention spéciale pour les duo Brigitte et Emmanuel Macron (une première sur scène!) et Jean-Luc Godard/Fanny Ardant (photo ci-dessous), délicieusement imités, cruellement pastichés! "On n’aime pas le cinéma chiant, alors en imitant Godard et Ardant, on est servis…", se marrent les deux humoristes.

Bien sûr, Emma – que les 10 années de carrière solo ont placée dans les humoristes reconnus – et Thibaud aimeraient que leur duo se fasse définitivement une place au soleil.

"Mais la concurrence dans notre spécialité scénique est très nombreuse, rude et talentueuse", reconnaît le jeune homme. "Un métier sans règles prédéfinies, qui peut être très ingrat et injuste", ajoute Emma.

Jean-Luc Godard et Fanny Ardant en prennent aussi pour leur grade
Jean-Luc Godard et Fanny Ardant en prennent aussi pour leur grade Photo F.V.

faire tomber le masque

Qu’importe, le succès est déjà au rendez-vous et le duo azuréen vibre de nouvelles idées pour son prochain spectacle.

"On aime beaucoup la nouvelle scène dont on s’inspire, annonce Emma. Et puis on va rajouter des parties de stand-up. Avec nos vraies voix. Histoire d’avoir encore plus de proximité avec le public et qu’il nous voit tels que l’on est vraiment, sans qu’il nous soit possible de nous cacher derrière les personnages que l’on interprète…"

Et où en seront-ils dans 10 ans? "J’sais pas, demande à Patrick Bruel", nous glisse en l’imitant Thibaud Choplin.

leur parcours


2006
Thibaud participe à Incroyable talent. Il est demi-finaliste.
2009
Emma se lance dans un one-man-show avec Emma m’a tuer.
2012
Rencontre sur la scène du Cannes Comedy Club.
2013
Création de leur spectacle commun qui fait le tour des cafés-théâtres et tournée US (New York, Miami) et à Porto Rico.
2017
Tournée aux Antilles (Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Martinique et Guadeloupe).
2019
Tournée dans l’Hexagone.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.