Le festival d'humour Big Perf Cannes avec Tom Villa, Arnaud Ducret, Elodie Arnould et... des hologrammes

Du 4 au 9 juillet, Big Perf Cannes nouveau rendez-vous dédié à l’humour prendra ses quartiers entre le Palais des Festivals et le toit-terrasse de l'hôtel 3:14. Tout en s’offrant une incursion inédite dans la sphère numérique.

Article réservé aux abonnés
Jimmy Boursicot Publié le 10/06/2022 à 10:30, mis à jour le 10/06/2022 à 10:01
Elodie Arnould fait partie des artistes qui se produiront durant trois soirs, sur la scène du Grand Auditorium du Palais des festivals, à Cannes. Photo Robin Gervais

Au revoir Performance d’acteur, bonjour Big Perf Cannes. L’esprit reste, le nom change, et l’arrivée de Grégoire Furrer, boss du Montreux Comedy, en train de tisser sa toile un peu partout sur le globe, engendre son lot de nouveautés.

Le plat de résistance de ce menu assez copieux, ce sera un gala au Grand auditorium du Palais des Festivals.

Baptisé Tenue de soirée exigée, animé par Tom Villa et capté pour être diffusé à la rentrée par le groupe Canal+, il rassemblera une dizaine d’humoristes pendant trois soirs, du 7 au 9 juillet.

Le public pourra découvrir des sketches préparés spécialement pour l’occasion par le plus français des Anglais, Paul Taylor, mais aussi Arnaud Ducret, qui alterne entre les planches, le cinéma et les séries. Ou encore Thomas Marty, natif de Fréjus, plébiscité sur les réseaux sociaux pour sa capacité à détourner toutes les situations du quotidien.

 

Pierre Palmade en guest

À savourer également, la prestation d’Elodie Arnould, trentenaire grenobloise ayant délaissé son boulot d’ingénieure mécanique pour donner dans l’impro puis le stand-up, avec réussite. Révélée grâce à ses vidéos sur YouTube et des passages au Jamel Comedy Club, Candiie sera aussi de la partie à Cannes.

Tout comme Cécile Djunga. La touche belge de cette programmation est capable de passer de l’animation télévisée à l’humour, sans laisser de côté son combat contre l’intolérance et la xénophobie. Emy, elle, écume les comedy clubs parisiens depuis l’an dernier seulement. Suffisant pour faîre naître de belles promesses.

Plutôt tourné vers la jeune génération, le plateau comptera tout de même un solide "ancien" avec Pierre Palmade, annoncé en invité spécial.

Événements gratuits, réels ou "virtuels"

Avant ces trois soirées de gala, le public azuréen aura l’occasion de s’échauffer les zygomatiques en assistant aux shows du Sunset Comedy, du 4 au 6 juillet. Animés par Kallagan, ils mettront en lumière des talents régionaux et nationaux sur le toit-terrasse de l’hôtel 3:14 (programme à venir).

Au rayon innovation, on note l’annonce d’un spectacle holoporté avec les magiciens Zack et Stan. Muni de casques de réalité virtuelle, le public verra les artistes présents dans la salle interagir avec d’autres "confrères" connectés ailleurs dans le monde. Six séances seront proposées à l’hôtel Eden, les 5 et 6 juillet.

 

Autre expérience du côté du bar Le Hive, du 4 au 8 juillet, avec le Comedy Verse. Un monde virtuel dans lequel les participants pourront enchaîner jeux, concours de blagues et session d’improvisation avec les humoristes du festival.

> Gala Tenue de soirée exigée, de 27 à 47 euros. Sunset Comedy et show holoporté : gratuit sur réservation, sur bigperf.com.
> Comedy Verse : entrée libre au Hive.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.