Rubriques




Se connecter à

"Pour qu’ils redémarrent une nouvelle vie": La ville de Beausoleil mobilise un gymnase pour accueillir les réfugiés ukrainiens

L’ensemble du personnel de la commune de Beausoleil et de nombreuses associations locales et monégasques conjuguent leurs efforts pour accueillir près d’une centaine de réfugiés.

Joelle Deviras Publié le 26/03/2022 à 16:00, mis à jour le 26/03/2022 à 12:55
Le gymnase Cerimonia de l’avenue du Maréchal-Foch a été réaménagé pour accueillir vingt-cinq réfugiés ukrainiens. Photo Cyril Dodergny

C’est une véritable chaîne de solidarité qui s’est mise en place depuis quinze jours pour donner un nouvel espoir à une centaine d’Ukrainiens à Beausoleil. La ville n’est pas comme les autres. Elle porte en elle la tradition de l’accueil et de l’assimilation des communautés étrangères. C’est même là toute sa richesse.

Il y a tout juste une semaine, le maire Gérard Spinelli a décidé d’ouvrir un centre d’hébergement temporaire ouvert ce vendredi soir, au gymnase Cerimonia d’environ 200 m2, pouvant accueillir vingt-cinq réfugiés, répondant ainsi à la demande de la Préfecture.

25 Ukrainiens au gymnase Cerimonia

Déjà, quarante-quatre adultes et vingt-cinq enfants sont hébergés provisoirement chez des particuliers.

La députée Alexandra Valetta Ardisson, en visite officielle avant l’arrivée des réfugiés, a insisté ce vendredi après-midi: "Il se passe ici, à Beausoleil, quelque chose d’unique dans le département. Ce gymnase n’est pas un dortoir mais un lieu de vie, un cocon".

 

"Avec le personnel de la Ville, les associations locales et monégasques, les commerçants de Beausoleil et de Monaco, nous sommes parvenus à faire un miracle", explique Gérard Spinelli.

Et le maire de rajouter: "Le lieu n’est pas conçu pour que les familles y restent seulement quelques heures. Il doit redonner espoir aux réfugiés afin qu’ils redémarrent une nouvelle vie. Nous nous sommes organisés afin que les familles aient trois mois pour s’installer dans les Alpes-Maritimes."

Ensemble, au 7 avenue du Maréchal-Foch, bénévoles et employés de la Ville sont parvenus à mettre en place des lits pliants d’urgence, équiper des sanitaires, créer une buanderie, installer une salle à manger, un espace de jeux pour jeunes enfants, et un lieu de repos avec une bibliothèque.

Et dans tous ces espaces, une multitude de fournitures, d’accessoires et de petits objets. Oui, des petits objets qui attestent de tout le soin que prennent les bénévoles. Des produits pour l’hygiène, des petites lampes de chevet qui changent de couleur, des serviettes de toilettes moelleuses, des chaussons neufs, des plantes, des jouets de qualité,...

"Fraternité et solidarité"

"Fraternité et solidarité sont des valeurs que nous mettons en avant, ici, à Beausoleil, explique le maire. Nous sommes dans une logique d’accueil. L’État nous aide. La sous-préfète Carine Roussel est très disponible."

 

Gérard Spinelli a rencontré certains réfugiés hébergés provisoirement chez des particuliers. "Il y a du désespoir, de la force et de la dignité. Et peut-être un peu de foi. L’accueil que nous leur offrons leur donne de l’espoir. Alors si cent autres personnes arrivent, je trouve des solutions."

Des repas vont être livrés tous les midis. Les restaurateurs de la ville livreront les repas du soir et les petits-déjeuners seront fournis par le CCAS. La gestion de ce centre d’hébergement est assurée la journée par deux agents de la commune et le soir par une entreprise de sécurité qui prend le relais.

Ces nouveaux résidents bénéficieront de toute l’offre sociale, culturelle et sportive proposée par la commune ainsi que des cours de français dispensés par l’association Université dans à la Ville de Beausoleil (UDLVB).

Gérard Spinelli est également en lien avec Monaco. Il loge quand la Principauté, pour certains réfugiés, scolarise les enfants et prend à sa charge l’accompagnement social.
Mais il faut que la solidarité se poursuive. L’adjoint au maire Alain Ducruet espère que des bénévoles se signaleront et un appel aux dons a également été diffusé.

Les associations mobilisées

Le Rotary distribuera des tickets alimentaires et cartes téléphoniques prépayées aux familles accueillies.

Le FCB a organisé une braderie qui a permis de financer la totalité des paravents du dortoir.

L’association Saint-Vincent de Paul de Monaco.

L’association les anges Gardiens ont financé les oreillers et machine à laver

L’association Les amis de Malte ont financé une partie de l’équipement du dortoir.

L’association Les amis du Liban financent la première semaine de repas.

Plusieurs hôtels ont donné draps de bain et produits hygiène.

Mission Enfance de Monaco a offert des jouets.

L’épicerie sociale de la ville de Beausoleil organise une collecte alimentaire avec le Collège Bellevue et les écoles de la commune.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.