Guerre en Ukraine: Caritas Monaco lève 69.000 euros, l'appel aux dons se poursuit

Dans son dernier communiqué, le diocèse faisait part de l’action de la Caritas Monaco et invitait tous ceux qui le souhaitaient à y apporter leur aide. À ce jour, Caritas Monaco a récolté et adressé 69.000 euros, dont 12.000 euros adressés en urgence dès le lundi 28 février dernier.

La rédaction Publié le 07/03/2022 à 11:39, mis à jour le 07/03/2022 à 11:45
Des bénévoles de Caritas du côté du poste frontière de Medyka, l'un des principaux points de traversée entre la Pologne et l'Ukraine. Photo Caritas Monaco

"Ces fonds sont versés au siège de la Caritas Internationalis à Rome qui les fait parvenir immédiatement, suivant les besoins réclamés auprès d’elle. Ces fonds ont été envoyés à Caritas Pologne, Caritas Roumanie, Caritas Hongrie et quand cela a été possible à Caritas Ukraine, sur place", précise le diocèse de Monaco.

"Ces différentes Caritas opèrent ensuite là où les besoins les plus urgents se font ressentir  vêtements, nourriture, médicaments, matériel de chauffage, et aide aux femmes, aux mamans, aux enfants, aux personnes âgées, aux personnes blessées et à toute personne dans le besoin. Ce soutien prend aussi la forme d’aide aux personnes déplacées et aux personnes dans le besoin, de produits d’hygiène, de produits de première nécessité, d’abris temporaires pour les civils, d’assistance aux passages frontaliers, de premiers soins, de nourriture, etc."

Dès ce lundi, une deuxième enveloppe d’environ 75.000 euros, devrait être, à nouveau envoyée à la Caritas internationalis à Rome.

 

Ceux qui le souhaitent peuvent continuer à adresser leurs dons via Caritas Monaco :

- En espèces ou par chèque à :
CARITAS MONACO - Paroisse Sainte Dévote
1 place Sainte Dévote - 98000 MONACO

- Ou par virement bancaire :
"Archevêché de Monaco - Caritas Monaco"
Code IBAN : MC 36 1273 9000 7001 1622 7000 T85
Domiciliation : CFM ALBERT 1ER - Code Swift : CFMOMCMXXXX

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.