Rubriques




Se connecter à

Comment le directeur des Ballets de Monte-Carlo Jean-Christophe Maillot s'engage contre la guerre en Ukraine

Le chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo a fait savoir qu’il suspendait les autorisations de droits de présentation de son ballet créé en 2014 avec le Bolchoï.

CEDRIC VERANY Publié le 19/03/2022 à 10:43, mis à jour le 19/03/2022 à 10:19
Crée par Jean-Christophe Maillot en 2014 au Bolchoï à Moscou, le ballet ne peut pour l’heure plus être joué par la compagnie russe. (Photo Alice Blangero)

"On peut regretter que l’art soit l’otage de la politique mais l’art est politique!" Jeudi soir, le chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo, Jean-Christophe Maillot a fait savoir qu’il suspendait les autorisations de droits de présentation de La mégère apprivoisée, son ballet créé au Bolchoï à Moscou en 2014 et qui fait partie du répertoire de la compagnie russe.

Sa décision, il l’a indiquée dans un courrier au directeur du théâtre, Vladimir Urin, avançant son "refus de cautionner cette guerre par la présentation de son travail au sein de cette institution artistique et politique qu’est le théâtre Bolchoï de Moscou". La compagnie des Ballets de Monte-Carlo a précisé que l’équipe artistique de ce ballet (Ernest Pignon-Ernest, Jean Rouaud, Dominique Drillot et Augustin Maillot) s’associe à cette position.

"Indépendamment de cette décision, je tiens à faire part de mon profond attachement à tout le personnel et particulièrement aux artistes chorégraphiques du théâtre Bolchoï de Moscou avec qui j’ai eu le plaisir de travailler au fil de ces sept années, ainsi que de mon profond respect envers ceux qui ont pris position contre la guerre en Ukraine!"

"Je salue d’autant plus leur courage que leur liberté de parole est loin d’être celle dont nous jouissons", écrit Jean-Christophe Maillot dans ce courrier. "Je pense à toutes les femmes et hommes anonymes qui chaque jour, manifestent au péril de leur liberté et de leur vie. Et que dire de ce peuple ukrainien qui résiste avec force et courage! Ils sont une leçon pour nous tous qui vivons en démocratie et pouvons clamer sans risque notre solidarité et notre dégoût pour cette guerre".

 

Des danseurs d’Ukraine accueillis par la compagnie

En parallèle des mots, il y a les actes et les Ballets de Monte-Carlo viennent d’accueillir au sein de la compagnie, un jeune danseur ukrainien de 15 ans qui se trouvait en grande détresse après avoir fui son pays. À l’académie Princesse Grace, trois jeunes élèves d’Ukraine, âgés de 13 à 17 ans, ont également trouvé refuge et repris leurs leçons de danse.

Les Ballets ont aussi mobilisé un de leur véhicule et un membre de son personnel pour acheminer du matériel, de la nourriture, des médicaments et des produits d’hygiène jusqu’à la frontière ukrainienne, en collaboration avec l’aide humanitaire des Sapeurs-Pompiers de Grasse-Menton. Enfin, l’intégralité des recettes du spectacle Oeil pour œil, programmé le 28 avril 2022 au Grimaldi Forum, sera reversée à la Croix Rouge en faveur de l’Ukraine.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.