Les dépouilles de soldats tombés à Dien Bien Phu vont être rapatriées au mémorial des guerres en Indochine de Fréjus

La France va rapatrier les dépouilles de soldats tombés à Dien Bien Phu, où s'est déroulée la dernière bataille de la guerre d'Indochine en 1954, a promis mardi la secrétaire d’État française chargée des Anciens combattants et de la Mémoire.

La rédaction Publié le 21/03/2023 à 17:48, mis à jour le 21/03/2023 à 17:45
Le mémorial des guerres en Indochine à Fréjus. Photo doc Ph.A.

La décision des autorités de Hanoï de développer la zone de Dien Bien Phu et d'étendre son aéroport sur l'emplacement des anciens combats, qui firent 4.000 morts côté français, "rend désormais plus que probable la découverte de dépouilles" de militaires, commente-t-on au ministère des Armées.

Or, "la France a une obligation de sépulture perpétuelle pour tous ceux qui sont morts pour elle (...), sauf quand les familles souhaitent récupérer les corps", a réagi Patricia Mirallès devant l'Assemblée nationale.

"Dans le cas particulier du Vietnam, une doctrine s'est forgée dans le temps, en accord avec le gouvernement vietnamien et les associations de combattants: les corps doivent être rapatriés en métropole, dans la nécropole du mémorial des guerres en Indochine à Fréjus", a-t-elle rappelé.

"Ils retrouveront leurs frères d'armes qui sont déjà au mémorial"

"Cela nécessite d'organiser avec les autorités vietnamiennes les modalités d'information de l'ambassade et de conservation des corps lors de leur découverte", puis le rapatriement, a détaillé la secrétaire d'Etat.

"Les dépouilles retrouvées à Dien Bien Phu ou ailleurs au Vietnam retrouveront leurs frères d'armes qui sont déjà au mémorial", a assuré Mme Mirallès, qui se rendra sur ce site le 8 juin pour la journée nationale d'hommage à ces morts pour la France.

Après 56 jours de combats sanglants, de déluges d'obus et d'affrontements au corps à corps, la bataille de Dien Bien Phu prit fin le 7 mai 1954 par la chute du camp retranché français, qui scella la fin de la présence française en Indochine et l'émergence du Vietnam en tant que nation indépendante.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Monaco-Matin

Un cookie pour nous soutenir

Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir une expérience de lecture optimale et vous proposer des publicités personnalisées.

Accepter les cookies, c’est permettre grâce aux revenus complémentaires de soutenir le travail de nos 180 journalistes qui veillent au quotidien à vous offrir une information de qualité et diversifiée. Ainsi, vous pourrez accéder librement au site.

Vous pouvez choisir de refuser les cookies en vous connectant ou en vous abonnant.