“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

La marée basse nous fait (re)découvrir d'étonnants vestiges romains à Antibes

Mis à jour le 01/04/2021 à 12:20 Publié le 01/04/2021 à 11:50
À la faveur des marées d’équinoxe, l’étonnant vestige de l’antique Antipolis se laisse découvrir.
(Photo DR)

À la faveur des marées d’équinoxe, l’étonnant vestige de l’antique Antipolis se laisse découvrir. (Photo DR) Système / Nice Matin

Je découvre la nouvelle offre abonnés

La marée basse nous fait (re)découvrir d'étonnants vestiges romains à Antibes

Vieux de 2000 ans, découvert en 1979, le vestige permettait aux pêcheurs de l’antique Antipolis, de conserver poissons et crustacés pour les banquets. Grâce aux marées d’équinoxe, on peut ces jours-ci le (re) découvrir

C’est un spectacle dont on ne se lasse pas. À la faveur des marées d’équinoxe, entraînant une marée basse, et en l’absence de vent, surtout venant d’Est, le vivier romain situé à une vingtaine de mètres du bord de mer, est parfaitement visible.

Il suffit de se poster au bas du jardin Albert Ier, à près du bastion Saint-André, niché dans les remparts et qui abrite le musée d’archéologie.

Aux heures où le niveau de l’eau est au plus bas, l’antique bassin de forme rectangulaire apparaît comme magie avant de disparaître à marée haute. Découvert en 1979, il faisait sans doute partie d’une villa gallo-romaine et permettait de conserver poissons, anguilles, baudroies et autres langoustes pour des banquets.

Seuls les connaisseurs savent qu’il se situe à cet emplacement, car aucun panneau n’indique son existence.

Pour l’admirer, à vos calendriers des marées! À Antibes, la mer sera à son plus bas niveau, ce jeudi, à 18h42(juste avant le couvre-feu!) ou alors vendredi 2 avril, à 7h13, samedi à 8h09, dimanche à 9h30...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.