“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco s'offre le derby

Mis à jour le 12/12/2016 à 05:08 Publié le 12/12/2016 à 05:08
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Monaco s'offre le derby

Handball - N2 masculine

Les Monégasques attendaient cette victoire depuis un moment.

Plus de deux mois qu'ils ne s'étaient pas imposés à la maison. C'était début octobre face au Gazélec Ajaccio. Hier, l'adversaire était d'un autre calibre. Une équipe taillée sur mesure pour les joueurs du Rocher.

Avec 13 points et deux victoires pour les deux formations avant la rencontre, on aurait pu s'attendre à un match serré. Mais le doute s'est vite estompé.

Les hommes de Xavier Mangematin se sont rapidement donné les moyens de leurs ambitions avec une bonne entame de match (4-1, 5'). L'entraîneur antibois Gilles Sanchez a bien tenté de réagir en posant un temps mort mais en vain.

Visiblement marquée par la large défaite du week-end dernier à Aix-en-Provence (39-29), son équipe a semblé en dessous des Monégasques à tous les niveaux.

Implication, intensité, transmissions, tirs… Quant à Monaco ?

« On est en progression depuis un ou deux mois, explique Mangematin. Il y a eu une prise de conscience individuelle. On réagit en équipe dans l'adversité ».

Sur ce match, l'intensité imposée par l'ASM a rapidement indiqué l'issue du match.

Plombés par de nombreuses pertes de balles et un taux d'échec au tir bien trop élevé, les Antibois n'ont pas vraiment existé et les Monégasques ont pu gérer le tempo de la rencontre.

Jusqu'à douze buts d'avance pour l'ASM

Devant à la pause, ils ont continué sur leur lancée en seconde période, comptant jusqu'à douze buts d'avance en fin de match malgré quelques pertes de balles.

De quoi satisfaire l'entraîneur de l'ASM. « On est un peu tombés dans la facilité en fin de match mais dans l'ensemble je suis content. Les joueurs peuvent partir deux semaines en vacances. Il faudra bien négocier les deux matchs face à Marseille et Mougins à la reprise ».

Soit deux adversaires à la portée de l'ASM.

« Il faudra faire six points », martèle l'entraîneur. Si les Monégasques répètent ce genre de performance, la victoire n'aura rien d'une utopie. Et le maintien pourrait rapidement être validé.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.