“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco II un peu court...

Mis à jour le 07/04/2018 à 05:10 Publié le 07/04/2018 à 05:10
Diaw décroche une frappe des vingt mètres et fait plier l'ASM.

Diaw décroche une frappe des vingt mètres et fait plier l'ASM. Philippe Arnassan

Monaco II un peu court...

Venu donner le coup d'envoi fictif de cette affiche entre l'étoile et la réserve de Monaco, le capitaine du Saint-Raphaël Var Handball, Aurélien Abily, évidemment plus à l'aise avec ses mains, a pu mesurer à quel point les pieds de ses voisins étaient loin d'être carrés.

Venu donner le coup d'envoi fictif de cette affiche entre l'étoile et la réserve de Monaco, le capitaine du Saint-Raphaël Var Handball, Aurélien Abily, évidemment plus à l'aise avec ses mains, a pu mesurer à quel point les pieds de ses voisins étaient loin d'être carrés. Même si face aux futures pointures de Ligue 1, comme le jeune Monégasque Adrien Bongiovanni, les locaux n'ont pas attaqué la rencontre pied au plancher.

Les deux équipes ne se lâchaient d'ailleurs pas d'une semelle quand enfin Diaw, trouvé seul aux vingt mètres, après une superbe combinaison sur l'aile droite entre Gbizie, Delvigne et Orinel, décrochait une frappe enroulée sans même avoir mis un orteil dans la surface monégasque. Suffisant pour prendre le gardien de la principauté à contre-pied et pour ouvrir la marque (28e).

Malheureusement, les deux équipes baissaient ensuite le pied et à part une frappe de Grandin, entré sur le terrain à l'heure de jeu, Aurélien Abily, comme les autres spectateurs n'avaient pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Avec ce but de Diaw, les Varois avaient trouvé chaussure à leur pied pour continuer de tourner les talons à la défaite et signer un quatrième succès consécutif.

En revanche, c'est le troisième match sans victoire pour les Monégasques. Il faudra se relancer le week-end prochain mais chose ne sera pas aisée puisque les protégés de David Bechkoura se déplaceront chez le leader, Marignage/Gignac. Déplacement très compliqué en perspective face à une formation qui vise, donc, la montée en National...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct