“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco crée l'exploit face à Nîmes

Mis à jour le 03/05/2017 à 13:24 Publié le 03/05/2017 à 05:18
Les Monégasques se sont imposés 31 à 23 face à Nîmes.

Les Monégasques se sont imposés 31 à 23 face à Nîmes. DR

Monaco crée l'exploit face à Nîmes

Récemment, les Monégasques se sont mesurés à Nîmes, l'emportant 31 à 23.

Une victoire qui était pourtant difficile à imaginer, Monaco étant privé de Dumas, toujours blessé, de Nedovic sur le banc et de Florian Martin, seulement disponible le temps d'une période. Pourtant, l'équipe de la Principauté n'a pas baissé les bras, et c'est forte mentalement qu'elle s'est imposée.

Les Monégasques ont conscience que le match sera difficile.

Au cours des dernières semaines, ils sont parvenus à faire une belle remontée, se plaçant 7e au classement général grâce à trois victoires et un match nul.

Mais Nîmes, 4e s'accroche au trio de tête composé par Ajaccio, La Crau et Frontignan.

Dès l'entame, Nîmes s'est imposé 4-1 face aux rouges et blancs, dont Ribeiro et Kasperkiewicz qui composent la défense monégasque. Mais Plaquin, Martin et Claire ont permis aux joueurs de la Principauté de revenir à égalité.

Par la suite, Nîmes a repris la tête du match une dernière fois avant que Monaco, grâce aux actions de Gandolfo, Mohamed et de Martin, déchaîné en pivot, reviennent à 11 partout à la 22e.

Dans les cages, Bremeersch, timide au départ, a cumulé les arrêts. À ce moment-là, l'enjeu était clair pour les Monégasques : ne pas faiblir et continuer de multiplier les efforts.

Après la pause, Kasperkiewicz a scoré, Claire a donné de la lumière au jeu et Plaquin a pris ses aises, enfilant les buts à l'aile.

Nîmes est revenu à deux longueurs, s'appuyant toujours sur Bonneau dans les cages.

Le futur joueur de Nancy (ProD2) et international junior a permis aux siens de s'accrocher.

« Un quatuor offensif monégasque »

Finalement, le temps mort monégasque pour souffler va permettre d'infliger un 5-0 au centre de formation. Plaquin, Claire, Mohamed et Gandolfo, très en vue, ont fait plier les verts.

Mais c'est surtout défensivement que les crocos nîmois se sont cassé les dents sur l'efficace Rocher monégasque, bien gardé par Ribeiro et Kasperkiewicz.

Beaucoup d'agressivité, de déplacements, d'enchaînements, Monaco a finalement balayé les attaques nîmoises.

Le quatuor offensif monégasque en a alors remis une couche et la Principauté s'est envolée au score. En surnombre dans les dernières minutes, Nîmes s'est rapproché ; mais le capitaine monégasque, Guillaume Oversteyns, toujours aussi exemplaire, est venu sceller le score final de son empreinte sur penalty 31-23.

Les rouges et blancs ont donc réalisé un véritable exploit, ce qui leur a permis d'assurer définitivement leur maintien à seulement trois journées de la fin du championnat.

« Je tiens à féliciter tous les joueurs pour leur comportement exemplaire et la solidarité dont ils ont fait preuve durant ce match. Ils sont tous allés au-delà de ce que l'on pouvait attendre d'eux. » a souligné l'entraîneur.

Mention spéciale pour Dumas et Nedovic, venus sur le banc pour soutenir leurs coéquipiers et les encourager toute la partie.

« La saison n'est pas terminée ! On a souffert psychologiquement cette année, il faut savourer mais surtout utiliser cette dynamique pour enchaîner jusqu'à la dernière journée ». Le message est passé…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct