“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

A Lyon, l'Azurea s'impose et équilibre les compteurs Antibes n'en voulait pas Sereines, les Antiboises se lancent à domicile

Mis à jour le 02/10/2017 à 05:06 Publié le 02/10/2017 à 05:05

A Lyon, l'Azurea s'impose et équilibre les compteurs Antibes n'en voulait pas Sereines, les Antiboises se lancent à domicile

Handball Coupe de France : les filles de l'OAJLP corrigées Comme leurs homologues masculins, les handballeuses antiboises étaient en lice pour le deuxième tour de Coupe de France ce week-end. Vendredi soir, les joueuses de Raphaël Gallice se sont lourdement inclinées face à une équipe de l'AS Cannes rajeunie (17-28). Passées à côté, les filles devront enfin lancer leur saison samedi prochain en championnat. Rugby RCA : revers à Marseille Sur le terrain du Stade Phocéen, hier après-midi, les Antibois se sont inclinés 20 à 7. Après deux journées, le RC Antibes compte une victoire et une défaite. Basket Les espoirs tombent encore Opposés à leurs homologues du Portel, vendredi après-midi à l'AzurArena, les espoirs d'Antibes se sont inclinés 62 à 87. Avec trois défaites en autant de sorties, la saison risque d'être longue pour les Antibois.basket Nationale 2 (4e journée)handball Coupe de France (2e tour)Au milieu d'un début de saison réussi, les joueurs de l'OAJLP n'ont pas proposé grand-chose, samedi soir face à Monaco (28-35). La Coupe passait au second planvolley Nationale 3 (2e journée)

L'occasion était belle. Les Golfe-Juanais ne l'ont pas laissé filer ! En déplacement à Lyon, samedi soir, les joueurs de Brice Tardevet ont solidement décroché leur deuxième succès de la saison. Précieux pour équilibrer les comptes, après les deux revers initiaux sur le parquet d'Allinei. « On a été meilleurs dans l'engagement, dans l'agressivité, dans l'adresse... On a fait un beau match » savoure le coach azuréen. Plus constante, l'Azurea a pris le meilleur sur le Lyon SO basket lors des quatre quart-temps. Avec un beau matelas d'avance à la pause (43-34), les Golfe-Juanais ont pu gérer la deuxième période. Bien emmenés par Sylvain Marco (20 points) et Diego Vebobe (18 points), les Golfe-Juanais se sont finalement imposés 77 à 66. Solides. Reste désormais à confirmer ce match plein à domicile, dès la semaine prochaine.

Un bref coup d'œil sur la composition d'équipe initiale en disait assez long sur les intentions antiboises. La Coupe, c'est du bonus. Une sorte d'entraînement amélioré. Utile pour reposer les uns et relancer les autres. Avec Denat, Sansoucci et Garain restés sur le banc de longues minutes avant d'entrer en jeu, l'OAJLP avait un visage juvénile, samedi soir à Saint-Claude. « On était sur trois victoires consécutives alors que Monaco restait sur une grosse défaite à Nîmes, explique l'entraîneur Laurent Baudet. Ils avaient besoin d'un match référence pour sortir la tête de l'eau. Nous, on était sur un état d'esprit plus tranquille. On a démarré avec les jeunes et un dispositif défensif différent. ». Le technicien a donc profité de ce match pour voir à l'œuvre certains joueurs habituellement en retrait.

Antibes laisse couler

Mais après un début de match plutôt serré (8-8, 13e), l'AS Monaco s'est tranquillement détachée. Sans être étincelants, les joueurs de la Principauté ont fait le travail. Appliqués et réguliers. « On voulait faire un match sérieux après celui de Nîmes où on avait été catastrophiques » appuie le demi-centre monégasque Martin Cottarre. Son équipe a répondu à l'appel. Mais en face, l'OAJLP s'est assez vite éteint. Menés 19-16 à la pause, les coéquipiers de Laurent Touboul ont souvent été mis en échec par un solide gardien monégasque.

Restés dans le coup, les Antibois ont quand même recollé au score en début de seconde période (20-21, 36e). « Au final, même quand ils reviennent à deux buts, on n'a pas douté, assure Cottarre. On a su leur laisser la tête sous l'eau » Histoire de creuser un nouvel écart significatif avant les dernières minutes (22-26 à la 45e puis 28-35 au final). « On n'a pas su trouver les ressources pour passer devant, glisse Laurent Baudet. Même si on n'a pas fait une grande prestation, tout n'est pas à jeter. Certains jeunes ont fait des entrées intéressantes. Mais il faudra qu'on soit plus performant pour la réception de Montélimar [samedi prochain à 20h15]. »

Et surtout que le pivot Garain soit bien plus calme que samedi soir. Excédé, l'ancien joueur de Saint-Raphaël a suivi la fin de la rencontre depuis les tribunes, à la suite de trois expulsions temporaires. Nerveux.

Visiblement, la leçon a vite été retenue. Corrigées la semaine dernière pour leur premier match de Nationale 2, les volleyeuses antiboises ont déjà réagi. Devant son public de Bertone, l'OAJLP s'est remis dans le sens de la marche hier après-midi : 25-23, 25-19, 25-21. Une victoire nette en trois sets face à Saint-Fons. « Normalement, c'est une équipe de haut de tableau mais il leur manquait quelques joueuses, explique l'attaquante Cyrielle Morrone. C'est vraiment une belle victoire. » Dominées dans tous les secteurs de jeu lors de leur première sortie, les Antiboises ont su hausser leur niveau pour rivaliser avec une solide équipe de Nationale 2. « On a été plus propres, plus physiques que d'habitude » assure l'Antiboise. En une semaine, le premier faux pas est déjà gommé.

Contrairement à ce que nous écrivions dans une précédente édition, les sets se jouent bien en 25 et non en 21 points.

A l'image de Gaudin, les Antibois ont souvent été pris dans la tenaille de l'ASM.
A l'image de Gaudin, les Antibois ont souvent été pris dans la tenaille de l'ASM. Eric Ottino
Un OAJLP dominant !
Un OAJLP dominant ! Eric Ottino

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct