“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

VIDEO. Environ 80 intermittents et travailleurs précaires ont défilé à Nice

Mis à jour le 06/06/2020 à 14:37 Publié le 06/06/2020 à 14:24
Plusieurs point de revendications ont été présentés.

Plusieurs point de revendications ont été présentés. Photo Eric Ottino

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

VIDEO. Environ 80 intermittents et travailleurs précaires ont défilé à Nice

Le mouvement national lancé à l'appel de la CGT a été relayé ce samedi à Nice.

Environ 80 manifestants parmi lesquels des intermittents du spectacle, des membres du collectif des précaires de l'hôtellerie, de la restauration et de l'événementiel se sont rassemblés à midi sur la place Masséna à Nice pour une prise de parole lancée par le représentant de la CGT Spectacle autour de huit points de revendications.

"Nous demandons une concertation sur l'adaptation des règles de l'assurance chômage dans le cadre de la crise sanitaire, la prise en compte des cas de maternité, de maladie et globalement l'assouplissement des règles dans l'ouverture et la fin des droits ", a résumé Jean-Louis Ruff plongé dès ce samedi matin dans l'analyse des avancées décidées par le gouvernement au cours des dernières heures.

L'abrogation de la réforme de l'assurance chômage de 2019 figure également parmi les revendications.

Ce représentant CGT a également insisté sur "la nécessaire création d'un comité sanitaire qui précisera les règles que devront suivre les artistes et le public".

Sur place, des employés précaires de l'hôtellerie et de la restauration ont fait part de leurs inquiétudes face aux indemnisations de l'assurance chômage et à propos du délai avant la reprise de l'activité de leur secteur.

Le cortège des manifestants, parti de la place Masséna a rejoint ensuite la place Garibaldi puis a commencé à se disperser vers 13h30.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.