Rubriques




Se connecter à

Un sit-in organisé jeudi à Monaco par les anti-pass sanitaire

Les anti-pass sanitaire monégasques, également opposés à l’obligation vaccinale, descendront à nouveau dans la rue aujourd’hui à 15h30.

Thibaut Parat Publié le 08/09/2021 à 19:53, mis à jour le 08/09/2021 à 20:50

Manifestation, acte II.

Les anti-pass sanitaire monégasques, également opposés à l’obligation vaccinale, descendront à nouveau dans la rue aujourd’hui à 15h30. Les autorités monégasques, satisfaites de la bonne tenue du premier acte, ont donné leur feu vert. "Il n’est pas question de remettre en cause la liberté d’expression, répète-t-on au gouvernement princier. Il y a eu des échanges entre la Sûreté publique et les organisateurs pour veiller à la bonne organisation de cette manifestation, sur le plan sanitaire et de l’ordre public."

 

Sur les réseaux sociaux, le rendez-vous a été donné sur la place des Moulins. Mais, contrairement à la manifestation du 4 septembre, le cortège ne défilera pas au gré des artères principales du pays.

"Ce sera sous forme de sit-in, a dévoilé Sharon, créatrice du groupe Facebook « Manifestation pacifique contre le pass sanitaire à Monaco", aux 4.000 membres. Certains d’entre vous pensent que ce n’est pas une action assez gênante ou puissante. Mais notre mouvement est pacifique et nous ne souhaitons pas prendre (trop) en otage la population, les travailleurs, les enfants qui sortent de l’école. Ce format nous semblait donc être un bon compromis en semaine. Il ne tient qu’à nous tous que cet événement prenne de l’ampleur. »

Les soignants seront mis à l’honneur au travers de discours.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.