Rubriques




Se connecter à

Plus de 150 personnes manifestent contre les mesures sanitaires à Monaco

Ce samedi après-midi en Principauté, entre 150 et 200 personnes ont manifesté dans les rues contre trois mesures sanitaires décrétées par le gouvernement princier : le pass sanitaire, l’obligation vaccinale et le port du masque à l’école pour les enfants. Une contestation qui s'essouffle par rapport aux mouvements sociaux de septembre.

Thibaut Parat Publié le 11/12/2021 à 17:50, mis à jour le 11/12/2021 à 17:50
Les manifestants sont partis du parvis du stade Louis-II jusqu'à la place d'Armes en passant par le boulevard Albert-Ier et la rue Princesse Caroline. Photo Cyril Dodergny

Les mêmes slogans scandés à tue-tête, les mêmes banderoles et pancartes dégainées, mais une contestation populaire qui s’essouffle au gré des mois.

Ce samedi après-midi, sur des fonds musicaux revendicatifs, entre 150 et 200 personnes ont manifesté dans les rues de la Principauté contre trois mesures sanitaires : le pass sanitaire, l’obligation vaccinale * et le port du masque à l’école pour les enfants.

Le 4 septembre, au plus fort de la fronde, près de 1 000 personnes avaient fait entendre leur voix aux autorités du pays. " Beaucoup de personnes n’ont pas pu venir car elles étaient cas contact. On ne voulait pas créer de cluster ", justifie Sharon, à la tête de l’un des deux groupes Facebook ayant appelé à défiler hier dans la rue.

 

« Nous luttons
à armes inégales »

Escorté par les policiers de la Sûreté publique, le cortège est parti du stade Louis-II, a filé vers le rond-point du Canton pour s’engouffrer dans le tunnel de Serravalle. Une foule hétéroclite : des retraités, des résidents et enfants du pays, des salariés, des jeunes, des syndicalistes de l’USM, une poignée d’enfants.

Après avoir longé une partie du marché de Noël, les manifestants ont bifurqué sur la rue piétonne Princesse Caroline avant de rejoindre la rue Grimaldi puis la place d’Armes.

 " Un lieu symbolique et cher à nos cœurs, a introduit Sharon sous les applaudissements. Aujourd’hui, nous luttons à armes inégales contre un gouvernement qui prend des mesures arbitraires et agit de façon autoritaire en imposant le pass sanitaire à un grand nombre de salariés sans que le Conseil national puisse effectuer son rôle de contre-pouvoir. "

Dans une diatribe contre l’Etat, ponctuée par une anaphore – « Qui sont les vrais irresponsables ? » – la Monégasque a conclu par un appel à rester mobiliser. " Alors, quelles armes nous reste-t-il pour lutter contre ces incohérences sanitaires et ces mesures autoritaires, si ce n’est la protestation massive et les grèves illimitées ? "

Une grève du secteur hôtelier est d’ailleurs prévue ce mercredi sur la place du Casino de Monte-Carlo.

 

* Une loi obligeant le personnel de santé de la Principauté de se faire vacciner contre la Covid-19 a été votée le 14 septembre au Conseil national.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.