Rubriques




Se connecter à

Parcours, horaire, mobilisation... Tout ce qu’il faut savoir sur la manifestation féministe qui espère rassembler 10.000 personnes samedi à Nice

Ce samedi 5 juin une centaine d’associations féministes sont attendues à Nice pour une grande manifestation baptisée "Toutes aux frontières". Voici tout ce que l’on sait sur ce rassemblement.

Olivier Sclavo Publié le 04/06/2021 à 18:00, mis à jour le 04/06/2021 à 18:08
Pinar Selek (ici en 2017, de face, au centre de la photo) est l’une des organisatrices de la marche de ce samedi. (Photo F. Vignola)

Les organisatrices de la manifestation "Toutes aux frontières" espèrent un rassemblement de 10.000 personnes à Nice ce samedi.

Les racines de ce projet des féministes européennes datent d’octobre 2019. Il avait été imaginé lors d’une grande conférence à Genève sur la thématique "Migrations et femmes".

Les horaires et le parcours

Le rendez-vous est fixé à 11 heures ce samedi sur la place Masséna à Nice. Au programme de ce moment de rassemblement: un discours, une distribution de pan bagnats, une vente de livres, le lancement d’une pétition, un point d’information, des ateliers de cerfs-volants, la performance de l’exilée Zeris Falkon et des chorales de ressortissants européens. Un moment qui doit durer jusqu’à 13h30.

Un cortège doit se former et marchera de la place Masséna vers la place Garibaldi en passant par la promenade des Anglais et le Port. La manifestation devrait être accompagnée de chants, danses, poésies et se terminer à 18 heures avec une performance de Graziella Santucci, et une danse collective.

 

Des projections de film, de la lecture et une exposition sont ensuite proposés au 109, le pôle des cultures contemporaines de Nice.

Quel est le mot d’ordre  ?

"Nous voulons faire entendre cette parole féministe qui, à la base, est antimilitariste", précisait récemment Pinar Selek, l’une des organisatrices de la marche. "Nous demandons une Europe sans muraille, et que l’on reconnaisse les violences spécifiques subies par les femmes et les minorités sexuelles. Nous ne voulons pas seulement contester; nous voulons changer l’Europe, faire partie de sa construction".

Qui est l’organisateur?

Des centaines d’associations féministes françaises et européennes sont attendues et sont à l’origine de cette marche. Depuis Nice c’est Pinar Selek, 49 ans, qui est l’une des organisatrices de l’événement. Cette réfugiée turque naturalisée française, enseignante-chercheuse en sociologie à l’université de Nice, coordonne l’Observatoire des migrations dans les Alpes-Maritimes.

 

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.