“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les VTC de la Côte d'Azur mèneront une opération escargot lundi matin à la frontière avec Monaco

Mis à jour le 11/09/2020 à 18:53 Publié le 11/09/2020 à 18:51
Après deux journées à bloquer l'accès du T2 de l'aéroport à leurs homologues monégasques, les VTC de la Côte d'Azur iront défiler à la frontière de la principauté, lundi.

Après deux journées à bloquer l'accès du T2 de l'aéroport à leurs homologues monégasques, les VTC de la Côte d'Azur iront défiler à la frontière de la principauté, lundi. Photo C. D

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les VTC de la Côte d'Azur mèneront une opération escargot lundi matin à la frontière avec Monaco

Les chauffeurs azuréens protestent contre une vignette payante imposée par la Principauté.

"Nous avons été reçus par le préfet des Alpes-Maritimes en personne, il a pris notre combat très au sérieux", a réagi, ce vendredi en fin d’après-midi, Jean-Noël Aimasso du comité Côte d’Azur VTC.

Comme jeudi matin, les chauffeurs se sont réunis au rond-point de l’aéroport à Nice, afin de bloquer uniquement leurs homologues monégasques, taxis et grandes remises, qui transportaient des clients vers le Terminal 2. "Comme jeudi, nous avons gratuitement pris en charge leurs clients vers l’aéroport", ajoute le porte-parole des VTC azuréens.

Les chauffeurs protestent contre la vignette payante imposée aux professionnels français par la Principauté de Monaco pour y prendre en charge les passagers.

"Bernard Gonzalez nous a aussi écoutés lorsque nous avons fait état de l’attitude arrogante des taxis monégasques", ajoute Jean-Noël Aimasso. Qui précise: "Le préfet nous a assuré qu’il ferait remonter nos doléances au ministère des Affaires étrangères et au ministère des Transports pour que le problème se règle d’état à état."

En attendant, les VTC des Alpes-Maritimes, qui étaient plus d’une cinquantaine ce vendredi à manifester près du T2, remettront un coup de pression lundi. "On manifestera encore au rond-point, mais on va aussi se rassembler et faire une opération escargot à la frontière franco-monégasque sans rentrer sur le territoire de la Principauté", révèle le porte-parole.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.