“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les VTC azuréens suspendent leur opération escargot à la frontière avec Monaco

Mis à jour le 13/09/2020 à 20:59 Publié le 13/09/2020 à 20:59
Après deux journées à bloquer l'accès du T2 de l'aéroport à leurs homologues monégasques, les VTC de la Côte d'Azur voulaient défiler à la frontière de la principauté, lundi.

Après deux journées à bloquer l'accès du T2 de l'aéroport à leurs homologues monégasques, les VTC de la Côte d'Azur voulaient défiler à la frontière de la principauté, lundi. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les VTC azuréens suspendent leur opération escargot à la frontière avec Monaco

Les VTC azuréens ne reconduiront finalement pas, ce lundi 14 septembre, leur mouvement de protestation contre la vignette payante que leur impose la Principauté de Monaco, pour y prendre en charge des passagers.

Ils ne bloqueront pas non plus leurs confrères monégasques aux abords du terminal 2 de l'aéroport de Nice comme ils l'avaient envisagé.

Leurs demandes de médiation d'Etat à Etat ont été entendues de part et d'autre de la frontière.

Ils doivent être reçus en délégation mardi matin par la Principauté, accompagnés, comme ils le demandaient, d'un représentant du gouvernement français.

Leur mouvement a commencé jeudi et vendredi matin avec le filtrage de l'accès des taxis et grandes remises monegasques à l'aéroport de Nice.

Reçus par le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzales vendredi, ils attendaient une réponse des ministères des affaires étrangères et des transports pour régler leur situation, la taxe étant unilatérale et assimilables, selon eux, à "un protectionnisme monégasque générateur de concurrence déloyale".

Selon leur porte-parole, Jean-Noël Aimasso, un préavis a toutefois été déposé pour envisager de reconduire leur manifestation jeudi matin si les négociations ne sont pas satisfaisantes pour les 4.000 VTC des Alpes Maritimes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.