Les salariés de Carrefour Monaco en grève 24 heures ce lundi pour défendre leur pouvoir d'achat

Les salariés de Carrefour Monaco seront en grève pendant 24 heures, ce lundi 21 novembre, pour défendre leurs revendications et revaloriser leur pouvoir d'achat.

Marie Cardona Publié le 17/11/2022 à 12:03, mis à jour le 18/11/2022 à 14:54
Les salariés seront en grève pendant 24 heures ce lundi. Un mouvement reconductible jusqu'à fin décembre. Photo Jean-François Ottonello

"C'est notre ultime recours. La direction a méprisé les salariés", justifie Amor Ben Hamida, délégué du personnel et délégué syndical rattaché au syndicat du commerce affilié à l'USM.

Lundi, les salariés du magasin entament donc une grève de 24 heures "reconductible jusqu'à la fin du mois de décembre". Promettant des perturbations pour les Fêtes de fin d'année s'ils n'étaient pas entendus. 

En cause, le refus de négociation de la part de la direction du magasin pour revaloriser le pouvoir d'achat. "Avec l'inflation, on constate tous les jours l'augmentation des prix dans les rayons de Carrefour",  explique Amor Ben Hamida. Pour y faire face, les représentants syndicaux réclament, entre autres, "une augmentation de 5% des salaires" et "une prime de 1.000 euros" dans le cadre de l'arrêté ministériel n° 2022-531 du 11 octobre 2022.

 

Lequel permet aux employeurs de la Principauté, hors secteur de l'hôtellerie et de la restauration, de verser une prime exceptionnelle de soutien d'un montant de 3.000 euros à ses salariés percevant une rémunération mensuelle brute inférieure à 4.500 euros. Cette prime étant exonérée de cotisations sociales.

"On a essayé de négocier jusqu'au bout avec la direction [la prime devant être versée au plus tard le 30 novembre 2022, ndlr]. Elle est restée ferme et ne veut rien donner de plus que ce qu'elle a donné en France", confie le délégué syndical. 

A ce stade, les salariés devront donc se contenter de "2,5% d'augmentation de salaire dans le cadre de l'accord signé en juin et 100 euros de prime".

Pas assez pour les employés de l'hypermarché "le plus rentable du groupe Carrefour, avec un chiffre d'affaires de plus de 120 millions d'euros annuel", rappelle Olivier Cardot, secrétaire général de l'Union des syndicats de Monaco (USM).

La direction de Carrefour répond

"Carrefour Monaco est attentif au pouvoir d’achat de ses clients comme de ses collaborateurs, a tenu à faire savoir la direction de l’hypermarché à la suite de l’annonce de cette mobilisation. Le dialogue social est permanent. Il l’est aussi dans cette période où nous avons à gérer des sujets de pouvoir d’achat rendus compliqués par le contexte inflationniste."

La direction du magasin monégasque confirme avoir proposé à ses salariés une augmentation de salaire de 2,5% au 1er novembre 2022, "soit +8,32% depuis août 2021".

Une augmentation à laquelle s’ajoutent une prime de 100 euros et "la prolongation de la remise sur achats de 12% jusqu’au 31 mars 2023".

Et la direction de Carrefour Monaco de rappeler: "Pour mémoire, les mesures de soutien du pouvoir d’achat mises en place par Carrefour depuis 1 an se décomposent ainsi : 5,82% d’augmentations de salaire accordés depuis août 2021, une indemnité inflation doublée en novembre 2021 de 200 €, une revalorisation de la remise sur achats de 10% à 12%et une prime de résultat en hausse de 13% par rapport à 2021".

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.