“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le PDG de la SNCF se fixe un objectif "87 à 88% de régularité en 2017" pour les TER en Paca

Mis à jour le 13/01/2017 à 21:32 Publié le 14/01/2017 à 10:05
Un TER aux couleurs de Monaco.

Un TER aux couleurs de Monaco. Franz Chavaroche

Le PDG de la SNCF se fixe un objectif "87 à 88% de régularité en 2017" pour les TER en Paca

Le président de la SNCF était reçu, ce vendredi à Monaco, par le ministre d’État Serge Telle. L'occasion de revenir sur les grands chantiers à venir et la volonté d'améliorer l'offre TER.

Le président de la SNCF, Guillaume Pepy était ce vendredi en Principauté pour une réunion de travail – et un déjeuner – avec le Ministre d’État, Serge Telle.

Au menu des discussions : l’amélioration de la ligne existante Mandelieu-Vintimille, pour laquelle Monaco contribue à hauteur de 714 250 euros aux études d’avant-projet ; l’amélioration des relations ferroviaires transfrontalières entre Région Paca, Principauté et Ligurie ; l’audit de la desserte de la gare de Monaco – sur le budget de la région Paca – et l’amélioration du service TER.

Rappelant que la SNCF est confrontée à deux soucis majeurs, la régularité et des infrastructures vieillissantes, Guillaume Pepy s'est engagé à atteindre les "87 à 88 % de régularité en 2017", contre "84 à 85 % en 2016".

Quant aux grands chantiers de modernisation sur la ligne Mandelieu-Vintimille, qui s'étaleront de 2019 à 2023, Guillaume Pepy prédit "une amélioration progressive" et des progrès visibles "dès 2019-2020".

Le plan de transport utilisé pour le RER parisien est également étudié pour être transposé sur la Côte d'Azur. Le patron de la SNCF a enfin confirmé qu'à partir de février 2017 un train arrivera en gare de Monaco à 8h48 chaque jour, contre 9 heures auparavant.

Le but étant d'éviter que le train précédent soit bondé.

Plus d'informations dans les éditions de Monaco-Matin, Nice-Matin Nice et Menton du samedi 14 janvier.


La suite du direct