“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Grève "illimitée" sur le chantier d'Ikea: la réponse de Vinci Construction

Mis à jour le 29/07/2020 à 08:16 Publié le 28/07/2020 à 08:03
130 ouvriers du chantier d'Ikea à Nice se sont mis en grève "illimitée" ce mardi.

130 ouvriers du chantier d'Ikea à Nice se sont mis en grève "illimitée" ce mardi. Photo D. M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Grève "illimitée" sur le chantier d'Ikea: la réponse de Vinci Construction

Le chantier d'Ikea est à l'arrêt dans la plaine du Var, la faute au plan social que redoutent les salariés de l'entreprise de BTP choisie par le géant du meuble en kit pour ériger son magasin de 24.000 m2 qui doit ouvrir début 2022 à Nice.

Depuis mardi matin, 130 ouvriers font grève et bloquent le chantier d'Ikea, dans la plaine du Var. Ils protestent ainsi contre l'annonce de la suppression de 180 postes dans trois des filiales du leader du BTP, Vinci Construction. Ce dernier nous a fait part de sa position.

"Les entreprises Travaux du Midi en Provence (Provence, Var et Marseille) connaissent depuis 2016 une dégradation continue de leurs activités, aggravée récemment par la crise sanitaire.

Nos prévisions à court et moyen terme ne nous permettent pas de fournir une activité à toutes nos équipes de production malgré les prêts de main d'oeuvre mis en place en continu depuis 3 ans au sein d'autres entités du groupe.

D'autre part, le contexte actuel sanitaire a entraîné le report ou la remise en question d'un grand nombre d'opérations dont certaines significatives. 80 salariés ont dû être placés en activité partielle au sortir de la crise sanitaire.

Malgré d'importants efforts d'adaptation réalisés par les entreprises depuis 2016, leur chiffre d'affaires a été divisé par 4.

Le plan de réajustement des effectifs proposé aujourd'hui et initié lors des réunions de CSE des 3 entités concernées depuis les 16 et 17 juillet derniers, prévoit la réduction de 169 postes de compagnons et 15 chefs de chantier sur 524 salariés au total.

En termes d'accompagnement, la priorité est donnée aux départs volontaires et à la concertation.

Soucieux d'aider et d'accompagner ses collaborateurs, le groupe met tout en oeuvre pour proposer aux collaborateurs concernés un reclassement interne ou externe avec l'appui de sa structure spécialisée Vinci insertion emploi (VIE) et d'un cabinet de reclassement local.

Toutes les mesures financières d'accompagnement seront bien entendu discutées et négociées avec l'ensemble des partenaires sociaux."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.