Rubriques




Se connecter à

Grève des enseignants : une pause avant le durcissement ?

breil-sur-roya

A.D.S Publié le 12/09/2018 à 05:12, mis à jour le 12/09/2018 à 05:12
Les enseignants et élus réunis autour de Laurent Moro directeur de l'école de Breil. A droite, Laurent Moro, André Ipert, Jean-Pierre Vassalo et un parent d'élève.
Les enseignants et élus réunis autour de Laurent Moro directeur de l'école de Breil. A droite, Laurent Moro, André Ipert, Jean-Pierre Vassalo et un parent d'élève. A.D.S

Hier, à 9 heures, les enseignants du primaire dans la vallée se sont réunis dans la salle polyvalente de l'école Jean Moulin de Breil-sur-Roya. Ils sont venus de Fontan, Saorge, La Brigue et Tende. Tous enseignants dans le primaire et tous en grève pour soutenir l'école de Breil.

En la présence des parents d'élèves, des maires de Breil et Tende, André Ipert et Jean-Pierre Vassalo, (1)les enseignants ont tenu table ronde pour débattre de la situation, et décider de la continuité de l'action.

 

Une délégation reçue aujourd'hui au rectorat

D'ores et déjà une lettre des cinq maires de la vallée sera envoyée à l'inspecteur d'académie, Michel-Jean Flo'ch. quant aux parents d'élèves ils seront appelés à se prononcer sur le durcissement de la protestation dans leur école respective dès jeudi et vendredi. Le mouvement risque de s'étendre donc au long de la semaine prochaine. Cependant, le rectorat a annoncé en fin d'après-midi recevoir une délégation - pas plus de quatre personnes - qui sera menée par le directeur de l'école de Breil Laurent Moro, en fin de matinée, vers 11 heures. Des parents d'élèves et des élus pourront-ils se joindre en soutien à la délégation? Rien n'est moins sûr. Sans nul doute, les parents attendront avec impatience le compte rendu de cette entrevue.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.