“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Gilets jaunes": le point à la mi-journée sur les perturbations dans les Alpes-Maritimes

Mis à jour le 09/02/2019 à 14:14 Publié le 09/02/2019 à 14:10
Les forces de l'ordre ont décidé de fermer l'A8 à hauteur du péage de La Turbie.

Les forces de l'ordre ont décidé de fermer l'A8 à hauteur du péage de La Turbie. Photo JF Ottonello

"Gilets jaunes": le point à la mi-journée sur les perturbations dans les Alpes-Maritimes

La manifestation des « gilets jaunes » continue de bloquer la circulation sur l'A8 au niveau de la Plaine du Var.

À Nice, le premier rassemblement des "gilets jaunes" partis ce samedi matin, était en cours de dispersion. Un autre mouvement était sur le point de démarrer de la gare Thiers.

>> RELIRE. L'A8 fermée à hauteur de La Turbie, tous les véhicules forcés de quitter l'autoroute

Selon la préfecture des Alpes-Maritimes, les sorties 52 (Carros Nice Saint-Isidore), 58 (Roquebrune Monaco) et 59 (Menton) sont toujours fermées.

Les autorités semblent tenter d'empêcher les manifestants de rejoindre la frontière mentonnaise.

Les "gilets jaunes" étaient une centaine au départ du rassemblement à l’Allianz Riviera, vers 11 heures ce samedi matin. La pagaille ainsi créée s’est étendue sur l’ouest de Nice. Il fallait une heure, vers 12 heures, pour faire deux kilomètres sur l’A8. À Garavan, dans la cité frontalière, des contrôles drastiques sont en cours depuis le début de journée dans les véhicules, systématiquement fouillés.

>> LIRE AUSSI. La manifestation des "gilets jaunes" perturbe sérieusement la circulation, l'entrée St-Isidore sur l'autoroute A8 fermée

Tous les deux roues dotés d’une plaque française, allant vers l’Italie, sont bloqués à la porte de France et contraints de faire demi-tour.

"Fly Rider", figure des "gilets jaunes", pourrait être en route vers la frontière italienne, mais il n'avait ce matin pas été aperçu sur le rassemblement initial.

à partir de 1 €


La suite du direct