“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Faute d'avoir trouvé un accord avec la direction, les facteurs de Roquebrune poursuivent leur grève ce vendredi

Mis à jour le 09/08/2019 à 15:39 Publié le 09/08/2019 à 09:39
Depuis mercredi matin, les facteurs sont en grève. Ils s’opposent à la réorganisation prévue par l’entreprise dès octobre prochain.

Depuis mercredi matin, les facteurs sont en grève. Ils s’opposent à la réorganisation prévue par l’entreprise dès octobre prochain. Photo S.W.

Faute d'avoir trouvé un accord avec la direction, les facteurs de Roquebrune poursuivent leur grève ce vendredi

Suppression de tournées, surcharge de travail… Ils craignent une dégradation de leur métier. Une rencontre a eu lieu ce jeudi matin entre syndicat et direction. Aucun accord n'a pu être trouvé. Malgré la grève, la livraison du courrier est peu perturbée.

Le bras de fer continue entre les facteurs de Roquebrune et la direction de La Poste. Mercredi matin, dix agents - avec le soutien de la CGT FAPT06 - ont entamé une grève illimitée pour s’opposer à la future réorganisation du centre courrier de Roquebrune qui devrait être effective en octobre. Jeudi, ils ont décidé de maintenir le mouvement. Ils entameront leur troisième journée de grève aujourd’hui.

En cause, des tournées colis "trop chargées", la "perte de tournées de lettres" mais aussi la mise en place d’une coupure méridienne de 45 minutes, laquelle ferait terminer les facteurs plus tard dans l’après-midi (vers 15h au lieu de 14h initialement). "C’est un changement d’organisation énorme dans notre vie privée", expliquent les grévistes.

>>RELIRE. Les facteurs en colère ont entamé une grève illimitée à Roquebrune

Le désaccord persiste

Concernant la surcharge des colis journaliers, La Poste la justifie par une augmentation importante du e-commerce. Sur ce point, la direction précise qu’elle projette "de créer une tournée colis supplémentaire dans la nouvelle organisation".

La Poste rappelle que la pause méridienne correspond à une nécessité de santé. "L’évolution du métier de facteur conduit à distribuer plus de colis et de services plus tard dans la journée. Il est donc impératif de pouvoir se reposer et de bénéficier d’une véritable pause déjeuner avant de reprendre sa tournée."

Ce jeudi matin, à l’issue d’une réunion qui s’est déroulée en présence de la direction et du syndicat, aucun accord n’a pu être trouvé. "Nous avons demandé, notamment, un report de la réorganisation du centre de distribution de Roquebrune mais aussi des négociations concernant la pause méridienne. Cependant, la direction a fait la sourde oreille à chacune des propositions des facteurs", explique Julien Briol, secrétaire général du syndicat CGT FAPT06.

Faible perturbation sur le courrier

La direction de La Poste rappelle qu’elle reste "ouverte au dialogue".

Concernant la distribution du courrier, l’entreprise précise qu’elle a fait appel à des renforts de personnel en interne et qu’il n’y a eu qu’une "faible perturbation" depuis le début de la grève. "Tant que le mouvement continue, nous prendrons des mesures afin d’assurer la continuité de la distribution du courrier", précise la direction.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct