Nouvel An chinois : on vous présente cinq plats incontournables sur une table de fête

Appelé aussi Fête du printemps, le Nouvel An chinois, basé sur le calendrier lunaire, est célébré du 21 janvier au 19 février – au 20 février dans le cas du Têt, le Nouvel an vietnamien – et donne lieu à moult agapes en famille.

Laurence Lucchesi Publié le 24/01/2023 à 15:32, mis à jour le 25/01/2023 à 17:55
Madame Ling Hsu, présidente de l’ASS niçoise Chine Horizon, le chef Li Maibing et son épouse Linpo au Festin d’Asie à Nice. (Photos Franz Chavaroche et DR)

Largement célébré en Chine, au Vietnam et dans le monde entier – comme cela sera le cas notamment à Nice samedi 28 janvier lors d’un déjeuner organisé par Madame Ling Hsu, la présidente de l’Association niçoise Chine Horizon, qui fête ses vingt ans (1) –, le Nouvel An est par excellence la célébration permettant de rassembler la famille autour d’un repas de choix.

Voire de plusieurs réunions gourmandes, puisque les festivités durent quinze jours, jusqu’à la fameuse Fête des lanternes. Au cours de laquelle on façonne cette fois des boulettes de riz gluant accompagnées de farces salées ou sucrées.

Si les traditions culinaires varient grandement d’une région à l’autre, certains plats sont communs à tout le pays. Voire à la Chine et au Vietnam, comme l’illustre ci-dessous la présence des rouleaux de printemps.

N’hésitez pas, côté déco et code vestimentaire, à miser généreusement sur le rouge, symbole de richesse et de bonheur. Ainsi que de trinquer souvent, en formulant à chaque fois un vœu personnalisé pour l’un de vos hôtes, comme le veut la tradition.

Tour d’horizon de cinq mets aussi délicieux qu’incontournables, si vous prévoyez de préparer dans les règles de l’art un banquet asiatique.

  • 1. Repas du Nouvel An de l’ASS niçoise Chine Horizon. Samedi 28 janvier à 12 h 30 au Festin d’Asie, 15, rue d’Angleterre, à Nice. Au menu : les plats traditionnels de l’an chinois avec vin et dessert. Récital de piano et récitations de poèmes. Entrée : raviolis faits maison. Plats : poisson cuit à la vapeur / jarret de porc sauce tamari / crevettes sautées au poivre de Sichuan / poulet au citron / légumes de saison façon wok / riz nature / vin rouge (bouteille 75 cl pour 3 pers.). Dessert spécial Nouvel An chinois : thé et fruits. Tarif adhérent 39 euros (45 euros tarif plein). Inscription : 04.93.80.31.09. / 06.80.91.89.12. Et chinecontact@wanadoo.fr

Les rouleaux de printemps

Spécialité vietnamienne, les rouleaux de printemps sont très répandus en version croustillantes en Chine, où on les appelle chun juan.

Dans le sud du pays, il est commun d’en manger le premier jour du printemps pour célébrer l’arrivée de la nouvelle saison. Ils sont censés apporter également richesse et bonne fortune.

Le poisson à la vapeur

Le poisson est indispensable au dîner de réveillon du Nouvel An chinois. En effet, en chinois, le mot "abondance" (yú) est un homophone du mot "poisson".

Dans la Chine ancienne, il était dit que préparer du poisson pour le Nouvel An permettait d’être sauvé de la famine pour le reste de l’année.

Généralement, le poisson est cuit à la vapeur, au gingembre et à la ciboule, mais la recette, la méthode de cuisson, les saveurs et les épices utilisées diffèrent selon la région. De même que le choix du poisson.

Il est toutefois fréquent d’opter pour le carassin ou le poisson-chat car leurs noms en chinois riment avec "bonne chance" et "abondance", ou la carpe puisqu’elle symbolise la richesse.

Si le poisson apparaît souvent dans les motifs décoratifs utilisés en Chine, c’est donc surtout pour sa grande valeur symbolique !

Les raviolis

Une occasion (de plus) pour manger des raviolis
Les raviolis sont mis à l’honneur lors de nombreuses fêtes (notamment celle du Dongzhi, le solstice d’hiver) et ils constituent un grand classique des festivités en Chine.

Préparés à base de gingembre, d’ail et de viande, et frits à la poêle ou cuits à la vapeur, les raviolis sont un symbole de prospérité, car ils représentent de par leur forme des lingots d’or. Délicieux, trempés dans du vinaigre de riz, comme au Festin d’Asie.

Les nouilles de longévité

Appelées aussi chang shou mian, les nouilles de longévité sont composées de champignons, de poulet, d’ail, de ciboulette et de diverses sauces.

Ce plat est un incontournable de la cuisine chinoise. La tradition veut que cette préparation soit spécialement servie le septième jour du Nouvel An chinois.

Symbole de longévité, ce met est associé à l’idée qu’il ne faut jamais couper les nouilles, au risque d’écourter sa vie !

Nián gao, le gâteau du Nouvel An

Confectionné à base de farine et de riz gluant, et traditionnellement parfumé au haricot rouge, au longane ou au sucre de canne complet, le nián gao servait initialement d’offrande pour les dieux et les ancêtres.

Il est ensuite devenu un dessert à consommer lors de la Fête du printemps, afin que ce nouveau départ apporte bonheur et prospérité.

Ainsi, ayant une forte symbolique, ces mets savoureux sont au cœur de la culture chinoise et des festivités associées au Nouvel An... Gong Xi Fa Cai ! (Soyez heureux et prospères !)

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.