Rubriques




Se connecter à

Mauro Colagreco en chef de famille avec son dernier carnet de recettes

Incontestablement, il est l’un des plus grands chefs au monde. Pourtant, c’est en toute simplicité que Mauro Colagreco partage ses recettes de cœur dans Le Goût de la famille, édité chez Hachette cuisine.

Aurore Harrouis Publié le 30/12/2021 à 12:00, mis à jour le 30/12/2021 à 13:40

 

Le chef du Mirazur à Menton – seul trois étoiles des Alpes-Maritimes – accompagné dans cette tâche par la journaliste Danièle Gerkens, l’a voulu comme un voyage dans lequel "chaque recette est un paysage. Derrière, il y a des voix, des visages, des anecdotes". On navigue entre les asados dominicaux de l’enfance du chef italo-argentin, qui rassemblent toutes les générations autour du feu, les parfums des mijotés qui flottent le soir dans la cuisine au retour de l’école, les parties de pêche à la truite le week-end avec son père, "entre hommes".

Soleil dans chaque recette

Au fil des pages, la joie est partout. Soleil dans chaque assiette. Celles, inspirées de l’Italie de sa maman, Rosa (cannellonis surprenants car réalisés avec des crêpes, gnocchis, boulettes), les plats argentins (empanadas plus techniques qu’elles n’y paraissent, beignets d’épinards d’une de ses tantes qui, "mangés très chauds, sont extraordinaires", dont voici la recette ci-dessous, la "torticha" au persil).

 

Il y a aussi les desserts de Luis, son père, qu’il confectionne le dimanche; strudels aux pommes, cakes au citron ou omelette norvégienne. Ouvrir ce carnet, c’est entrer dans l’intimité du clan Colagreco. D’hier comme d’aujourd’hui: Julia, son épouse, à la direction du Mirazur, ses deux fils, mais aussi de ses sœurs, ses cousins et sa brigade, sa famille de cœur... Un très beau à livre à détailler au coin du feu en famille pendant les fêtes. Comme l’étincelle de belles tablées futures.

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.