Rubriques




Se connecter à

Le barbagiuan revisité par les chefs Mory Sacko et Marcel Ravin à Monaco

Le jeune cuisinier médiatique a tourné un nouvel épisode de son émission Cuisine ouverte, aux côtés du chef du Monte-Carlo Bay pour apprivoiser cette spécialité monégasque.

CEDRIC VERANY Publié le 28/04/2022 à 12:37, mis à jour le 28/04/2022 à 13:08
Les chefs Mory Sacko et Marcel Ravin réunis autour d’une recette de barbagiuan pour l’émission de France 3. Sébastien Botella

Le temps prêterait davantage à se prélasser au soleil mais les transats ne sont pas de sortie encore autour du lagon du Monte-Carlo Bay. C’est une cuisine éphémère, à la place, qui a été installée face à la mer. Le spot est télégénique. Ça tombe bien, il a été choisi pour le décor d’un nouvel épisode de l’émission Cuisine ouverte diffusée sur France 3.

Le concept tourne autour du jeune chef Mory Sacko. À 29 ans, il est une des jeunes pousses montantes de la gastronomie française. Révélé par le programme de M6 Top Chef, auréolé d’une étoile Michelin pour son premier restaurant MoSuke, il a désormais sa propre émission de télé, où il part à la rencontre des chefs dans les régions de France.

Des étapes le long de la Côte d’Azur

L’équipe est en tournage cette semaine dans les Alpes-Maritimes pour mettre en boîte plusieurs émissions. Le périple a commencé mardi matin chez Mauro Colagreco à Menton. Il se poursuit à Vence, Antibes, Villefranche, Èze, Juan-les-Pins et Nice jusqu’à samedi. Un grand barnum suivi du regard par la productrice de l’émission, Catherine Barma, présente mardi en Principauté pour assister au tournage de la séquence au Monte-Carlo Bay.

À chaque émission, outre les chefs locaux, un plat est mis à l’honneur. À Monaco, forcément, le choix s’est porté sur le barbagiuan, emblème de la gastronomie nationale. Et c’est la recette particulière de Marcel Ravin qui a servi de point de départ. Ce dernier agrémente le barbagiuan d’un peu de cacao ! Le chef du Monte-Carlo Bay a imaginé ce mariage des saveurs inédit dès son arrivée en 2005 dans les cuisines de l’hôtel. « Je crois que la cuisine peut être à la fois enracinée et ouverte sur un ailleurs. C’est ce que j’ai voulu apporter à cette terre qui m’a accueilli, un peu d’audace », plaide-t-il, heureux d’accueillir Mory Sacko dans ses cuisines, « car c’est un jeune chef talentueux qui fait une cuisine voyageuse comme la mienne ».

 

Façon gyoza

Après la dégustation face caméra du barba’ façon Marcel Ravin, Mory Sacko enfile sa veste de cuisine immaculée aux revers en wax et met la main à la pâte pour livrer sa propre interprétation. Pour l’émission, il a imaginé le chausson monégasque à la blette comme un gyoza japonais.

Et pour amener un zest de fantaisie, c’est l’humoriste Verino qui a été recruté le temps du tournage pour jouer les commis à l’antenne. Le tandem a cuisiné mardi sous un soleil de plomb face à la Méditerranée. Une situation idyllique sur le papier qui a un peu inquiété le chef Sacko au moment de travailler la texture de sa pâte à barbagiuan en plein cagnard, sur un plan de travail bouillant… Le résultat sera à découvrir dans quelques semaines à l’antenne !

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.