“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Au restaurant des Thermes, on mange sain et responsable

Mis à jour le 20/04/2016 à 05:06 Publié le 20/04/2016 à 05:06
Le vice-président de la Fondation Prince Albert II de Monaco Bernard Fautrier, la directrice des Thermes marins Monte-Carlo Christine Zoliec, et les deux chefs de cuisine Jean-Claude Brugel et Jacky Oberti, s'allient pour offrir du poisson issu d'une pêche «responsable».

Le vice-président de la Fondation Prince Albert II de Monaco Bernard Fautrier, la directrice des Thermes marins Monte-Carlo Christine Zoliec, et les deux chefs de cuisine Jean-Claude Brugel et Jacky Oberti, s'allient pour offrir du poisson issu d'une pêche «responsable». Alberto Colman

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Au restaurant des Thermes, on mange sain et responsable

Manger bio : oui, pourquoi pas ? Mais surtout manger sain et dans le respect de l'environnement. C'est le souhait des Thermes marins et de la Fondation Prince Albert II de Monaco qui ont signé, lundi 18 avril, un accord pour que le poisson servi au restaurant L'Hirondelle puisse être issu d'une pêche « responsable » grâce au concours de Mister GoodFish.

Pour Bernard Fautrier, vice-président et administrateur-délégué de la Fondation, il s'agit d'« une étape dans le cadre de la perception que l'on peut donner au consommateur. Les ressources maritimes ne sont pas inépuisables ».

Équilibre, plaisir et santé

Nutritionniste de formation, Christine Zoliec, directrice des Thermes marins Monte-Carlo, souligne l'importance du développement durable pour son établissement.

« En janvier dernier, nous avons obtenu la certification Green globe (1), avec 82 % des critères requis. Nous y tenions beaucoup. Il s'agit d'une démarche complète, à la fois environnementale, sociale et sociétale. »

Avec les chefs de L'Hirondelle, les Thermes marins vont donc proposer le poisson du jour, pêché dans la baie de Monaco. Il pourra être bio. Mais le restaurant achètera aussi aux petits producteurs locaux. « Nous sommes attentifs à la santé en terme préventif », souligne Christine Zoliec. Il ne s'agit nullement d'une cure de restriction, selon la directrice des Thermes marins Monte-Carlo. Bien au contraire. Selon elle, équilibre, santé et plaisir sont indissociablement liés.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.