Rubriques




Se connecter à

Volland marche sur l'eau... Les notes des joueurs de l'AS Monaco après leur victoire 4-1 contre Saint-Etienne

Tancés en cours de saison pour leur inefficacité, Ben Yedder et Volland écrasent à nouveau la L1. La Yedderland est impliquée sur neuf des quinze dernières réalisations monégasques en L1.

Ch. Rx Publié le 23/04/2022 à 22:04, mis à jour le 23/04/2022 à 22:34
Kevin Wolland, l'homme du match face aux Verts. Photo AFP

NUBEL (6) : il ouvre son match par une absence et un dégagement raturé dont ne profite pas Boudebouz (13'). Il est ensuite vigilant devant Bouanga (16', 19'), puis trompé par Khazri sur le penalty, dans une rencontre plutôt calme pour lui.

VANDERSON (6) : il a remplacé un Aguilar covidé au pied levé. Et le Brésilien passait un vrai test face à Bouanga, dribbleur compulsif. Le Gabonais l'a rarement pris à défaut. Clement l'a repositionné un cran plus haut après le repos, pour bénéficier de ses qualités de contre-attaquant. Il harcèle Boudebouz sur le quatrième but et lance l'action.

DISASI (7) : en début de match, il a été gêné par la fumée des fumigènes agités par les Green Angels parqués dans son dos. Il a pris un risque sur une relance, un poil trop joueur (8'). En dehors de ça, il a régné dans sa zone. Avec Badiashile, sa complémentarité se veut de plus en plus palpable. Remplacé par MARIPAN (86').

BADIASHILE (7) : il a bien lu le jeu, su jaillir à bon escient et n'a jamais semblé à la limite, comme à Rennes ou devant Nice sur de rares séquences. A ce niveau, avec lui, Monaco est plus qu'en sécurité.

 

HENRIQUE (6) : moins dominant ces dernières semaines, il a haussé le ton et offert sa septième passe décisive de la saison (22'). Appliqué devant, attentif derrière, il a livré une belle prestation. Boudebouz n'a pas existé. Sa louche est gâchée par Volland et Ben Yedder qui se gênent (32').

FOFANA (7) : il a récupéré toute sa puissance physique. Il faut se le coltiner épaule contre épaule ou quand il protège son ballon. Mais il a surtout franchi un cap lorsqu'il joue vers l'avant. Il est plus juste, à l'image de sa perforation sur le deuxième but ou d'une ouverture de l'extérieur du pied pour Boadu.

TCHOUAMENI (6) : sur le premier but, c'est lui qui demande de mettre du rythme au départ de l'action, avant de s'arracher pour déposer un ballon exquis à Henrique, en bout de course. Le penalty qu'il concède est sévère, mais il doit mieux maîtriser son tacle (40'). Une erreur qui n'a pas pénalisé les siens, dans un match où il a croqué Gourna et Camara. Remplacé par MATAZO (86').

GELSON (5) : une pile électrique qui a obtenu des fautes (7', 17') et suscité des maux de tête chez Silva ou Kolodziejczak. Il joue parfaitement le coup sur le centre adressé à Volland sur le but du break (25'). Touché aux adducteurs, il a vu SIDIBÉ (46', 6) le remplacer. Le champion du monde a tenu Bouanga loin du but et l'a empêché de prendre de la vitesse.

VOLLAND (8) : l'Allemand est un exemple. Il a mal utilisé sa première munition mais ça ne l'a pas ému outre mesure (3'). Il a cavalé, livré de gros duels et planté sur sa deuxième opportunité. Ce rôle de n°10, soutien de Ben Yedder, lui va comme un gant. Comme sur le dernier but, où il pivote et installe Jakobs, passeur décisif, dans un fauteuil.

 

GOLOVIN (5) : il a entendu le message de son entraîneur vendredi. Il lui demandait de défendre et on l'a surtout vu coulisser et travailler sans ballon. Timide offensivement, il a été secoué sur certains duels. Remplacé par JAKOBS (61'), auteur du centre à l'origine du csc de Kolodziejczak, puis passeur décisif pour Boadu (78'). Sa meilleure copie de la saison pour une entrée tonique.

BEN YEDDER (6) : la Yedderland est bel et bien de retour. Il envoie Volland face au but sur la première opportunité monégasque (3'). Il plante ensuite son vingtième but en L1 (22'), pour égaler son meilleur total sur une saison en championnat. C'était déjà à l'ASM et en 2020-21. Remplacé par BOADU (59'), qui touche du bois du gauche (69') avant de scorer (78'). Le Batave est lui aussi en pleine bourre.

Match : 6
Arbitre : 6
Coach : 7
Il a trouvé la recette miracle. Peu de rotations mais ça tourne.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.