“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Volland, encore lui: les notes des Monégasques après leur victoire à Dijon

Mis à jour le 20/12/2020 à 19:42 Publié le 20/12/2020 à 19:40
L’Allemand a été à la manoeuvre de la plupart des actions dangereuses de son équipe. Il a inscrit son 6e but de la saison et a confirmé son entente technique avec Ben Yedder.

L’Allemand a été à la manoeuvre de la plupart des actions dangereuses de son équipe. Il a inscrit son 6e but de la saison et a confirmé son entente technique avec Ben Yedder. Photo AFP

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Volland, encore lui: les notes des Monégasques après leur victoire à Dijon

L’Allemand a été à la manœuvre de la plupart des actions dangereuses de son équipe. Il a inscrit son 6e but de la saison et a confirmé son entente technique avec Ben Yedder.

Mannone (5) : il s’en sort bien sur une passe en retrait d’Aguilar qui était tout sauf un cadeau. Surtout, il se couche parfaitement sur une frappe de Dina-Ebimbé dans le temps additionnel. Un arrêt décisif, enfin!

Aguilar (6) : toujours très proche de Chouiar, il n’a jamais laissé l’espace à l’ailier dijonnais de s’exprimer. En comparaison à la rencontre contre Lens, il a montré une belle activité sur son côté droit sans pour autant prendre de risques inconsidérés défensivement.

Maripan (5) : solide sur l’homme et dans le duel aérien, le Chilien a eu plus de mal à gérer les ballons dans son dos. Il s’impose quand même comme une alternative de plus en plus crédible à la charnière Disasi - Badiashile.

Badiashile (4) : il a réalisé un match correct, même s’il se montre encore trop maladroit dans la relance. Surpris que le ballon lui arrive sur le pied à la suite d’une remise de Tchouaméni sur corner, il rate une énorme occasion de mettre son équipe à l’abri (63').

Caio Henrique (4) : ll a agacé son coach par quelques mauvais choix et il n’a pas montré grand chose offensivement. Trop souvent pris dans son dos, le Brésilien cherche son second souffle en cette fin d’année. Remplacé par Pavlovic (90’).

Diop (6): il s’est beaucoup dépensé, que ce soit pour provoquer et créer des décalages en attaque mais aussi défensivement où il a parfaitement contrôlé les montées de Ngonda. Auteur d’un bon match, il a laissé sa place à Jovetic (64’).

Tchouaméni (6) : souvent bien placé, le jeune milieu monégasque a brillé par son sens de l’anticipation et a souvent coupé les circuits de passe bourguignons. En confiance, il s’est permis une frappe à 25 m et a sauté plus haut que tout le monde pour placer une tête juste au-dessus. Quand il défend en avançant, c’est toute son équipe qui en profite.

Fofana (6) : il s’est moins projeté vers l’avant que son compère du milieu de terrain, une consigne sans doute,et a usé de longues transversales sur les côtés vers ses latéraux, certainement une autre demande de son coach. Un match sans fioriture, même s’il a les qualités pour faire encore mieux.

Gelson (5) :il a senti qu’il n’avait pas les jambes pour passer Boey en un contre-un, mais il s’est montré intéressant quand il a pris un peu plus de liberté dans son placement. Il gagnerait à jouer plus simple et aurait pu faire mieux face à Racioppi en fin de première mi-temps . Remplacé par Sidibé (81’).

Volland (7) : il est à la finition d’un beau mouvement collectif qu’il avait lui-même initié en s’appuyant de belle manière sur Ben Yedder. Le sixième but cette saison pour celui qui s’impose de plus en plus comme le leader technique de cette équipe. Sorti à la 90’ pour laisser place à Pellegri.

Ben Yedder (6) : ce n’était pas encore du grand Ben Yedder, mais le capitaine monégasque est sur la bonne voie. Il est passeur décisif pour Volland et a montré l’exemple dans le repli défensif. Ça part de là. Remplacé par GEUBBELS à la 64e minute pour apporter de la vitesse en contre.

Coach (5) : ce n’était pas le meilleur match de l’AS Monaco dans le jeu mais l’état d’esprit y était.

Arbitre (5) 

Match (5) 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.