Volland dans le dur, Vanderson qui marque des points... Les notes des Monégasques après le nul contre Lorient (0-0)

Les Monégasques avaient toujours marqué au moins deux buts depuis le nul 0-0 à Nantes début janvier. Ce dimanche au Louis-II, ils ont eu beaucoup de mal à emballer la rencontre face aux Merlus (0-0). Ils pointent à cinq points de Nice et de la troisième place.

Article réservé aux abonnés
Christopher Roux Publié le 13/02/2022 à 16:14, mis à jour le 13/02/2022 à 16:14
A l’instar de Kevin Volland, très peu en vue, les joueurs offensifs monégasques n’ont jamais su déséquilibrer la défense bretonne. L’attaque a été impuissante, ce dimanche. Photo: AFP

NÜBEL (5): il a dû trouver le temps long, lui qui n’a absolument rien eu à faire.

SIDIBE (5) : titularisé pour la première fois depuis sa blessure à Nantes, il a attaqué le match avec des fourmis dans les jambes et montré une belle entente technique avec Vanderson. Il a cédé sa place à AGUILAR (57’), volontaire mais sanctionné d’un carton jaune pour un geste d’humeur qui a symbolisé la frustration asémiste.

DISASI (5): rentré dans le match par un dégagement complètement raté, il a ensuite raturé quelques autres relances et commis quelques fautes sur des interventions en retard. Une belle présence dans les duels l’a remis ensuite à l’endroit.

MARIPAN (5): moins précis dans le jeu long que d’habitude, il a vécu un match tranquille sur le plan défensif, où il a toujours pris le dessus sur Soumano.

 

HENRIQUE (4): vigilant sur le peu d’interventions à faire dans son camp, il a ralenti le jeu de l’ASM par une prise de décision trop lente et trop souvent la touche de trop. Son coup franc bien frappé a failli être décisif en fin de match.

TCHOUAMENI (6): très bon dans la conservation du ballon, propre dans ses sorties de balle et vigilant sur les transitions lorientaises, il a été un peu moins en réussite offensivement, à l’image de ce coup franc de Diop qu’il n’arrive pas à reprendre correctement de la tête, ou de cette frappe non cadrée du gauche.

VANDERSON (6): après six entrées convaincantes, son coach avait décidé de le faire débuter. Bien lui en a pris, puisque le Brésilien, véloce et technique, s’est créé de belles situations, sans parvenir à les concrétiser. Arrivé cet hiver, il a tout de la bonne pioche. Remplacé par GELSON (57’), auteur d’une entrée timide.

JEAN LUCAS (6): tranchant, il a cassé des lignes balle au pied et tenté d’apporter de la vitesse face au faux rythme imposé par les Merlus. Il aurait mérité de débloquer le match mais sa reprise du droit est sortie magistralement par Dreyer. Remplacé par MATAZO (81’).

VOLLAND (4): un bon centre pour Vanderson en première mi-temps comme seul fait d’armes d’un match traversé comme un fantôme. L’Allemand a beaucoup de mal à trouver ses marques dans la nouvelle animation de son équipe. Remplacé par GOLOVIN (57’), qui a trop peu pesé.

 

DIOP (5): ses dribbles et sa technique ont été précieux par séquences pour se créer des espaces dans le compact bloc lorientais. Une frappe trop molle depuis l’intérieur de la surface, et un dernier geste qui aurait pu être plus précis. Remplacé par AKLIOUCHE (78’), dont le petit coup de vice dans la surface n’a pas marché.

BEN YEDDER (5): toujours très impliqué dans le jeu collectif, il a été trop peu à la finition des actions. En première mi-temps, il croise trop sa frappe du gauche, en seconde il est repris in extremis par Pretot, puis bute de la tête sur Dreyer.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.