VIDEO. Les images du nouveau Centre de Performance de l'AS Monaco inauguré ce lundi

Après quatre années de travaux et plus de 55 millions d’euros d’investissement, l’ASM a inauguré ce lundi en grande pompe, mais sans Dmitri Rybolovlev, son nouveau Centre de Performance.

Leandra Iacono Publié le 05/09/2022 à 20:26, mis à jour le 05/09/2022 à 22:26
5 hectares d’espaces aménagés, trois terrains et un bâtiment dernier cri de 7 étages... Les joueurs de l’AS Monaco (ici Nübel et Maripan) ont tout pour performer. Photo Jean-François Ottonello

Puisqu’il a été avant tout imaginé pour eux, quelques joueurs de l’AS Monaco (Fofana, Disasi, Maripan, Nübel et même le timide Ben Yedder) se sont mués au lendemain de la victoire dans le derby contre Nice et sur leur jour de repos en VRP de luxe ce lundi pour louer les qualités du nouveau Centre de Performance de l’AS Monaco.

Cela fait plus d’un an maintenant qu’ils ont investi ce bâtiment de sept étages, mais l’inauguration attendait la livraison du troisième terrain en herbe et de sa tribune de 280 places qui permettra aux supporters d’assister aux entraînements de l’équipe première mais aussi (en cas de qualification) aux matchs de Youth League (groupe U19).

"C’est comme notre seconde maison, on y passe beaucoup de temps, explique Axel Disasi. On arrive le matin à 8h30 et on repart vers 15h, ce qui montre qu’on a tout à disposition ici. On est dans un bon cadre pour pouvoir progresser et aussi faire évoluer le club. Quand je suis arrivé, il y avait des préfabriqués. C’était bien, mais ce n’est pas ce qu’on a aujourd’hui (rires) ».

 

Le Roc de la défense centrale a fait le job avec la presse mais personne n’avait de toute façon besoin d’être très convaincant car la visite des lieux a suffi pour en mettre plein la vue aux nombreux invités (environ 200), parmi lesquels le pilote de F1 Charles Leclerc ainsi que les anciennes légendes du club Didier Deschamps, Jean-Luc Ettori, Claude Puel, Youri Djorkaeff, Jean Petit ou encore Luc Sonor.

"L’un des plus beaux centres du monde"

Ces derniers ont pu découvrir un outil de travail dernier cri et à la pointe de la technologie, imaginé autour de trois piliers de performance: l’entraînement (trois terrains dont l’un homologué par l’UEFA, une salle de fitness), la nutrition (une cafétéria, un potager bio, un chef et un nutritionniste présents au quotidien) et la récupération (un espace médical, une balnéothérapie sur deux niveaux, des capsules de sommeil innovantes pour se reposer entre deux séances...).

"J’ai beaucoup voyagé et je peux vous dire que c’est un endroit iconique, l’un des plus beaux centres d’entraînement dans le monde", assure le directeur sportif Paul Mitchell, qui bénéficie avec ces infrastructures d’un argument de poids au moment de convaincre un joueur de rejoindre l’AS Monaco.

Principal artisan de ce projet, débuté en 2018 (les premières discussions datent de 2013) et pour lequel il a investi plus de 55 millions d’euros, Dmitri Rybolovlev était absent pour « raisons de santé», et c’est donc sa fille Ekaterina Rybolovleva qui l’a représenté, au côté du Prince Albert II, dans "ce moment très important et historique pour le club".

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.