“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDÉO. Le jour où Courbis a balancé Denisot à l’eau à Monaco au cours de l'émission Téléfoot sur TF1

Mis à jour le 31/08/2018 à 11:59 Publié le 31/08/2018 à 11:00
Denisot interroge le «joyeux luron» Liegon avant son bain forcé.

Denisot interroge le «joyeux luron» Liegon avant son bain forcé. Photo INA.fr

VIDÉO. Le jour où Courbis a balancé Denisot à l’eau à Monaco au cours de l'émission Téléfoot sur TF1

Au bord de la piscine des Thermes marins à Monaco, Michel Denisot interviewait, en 1982,  le joueur de l'AS Monaco, Abdallah Liegon avant d'être jeté à l'eau par Rolland Courbis.

Pour retrouver les premières images d’un Téléfoot en direct de Monaco, il faut plonger dans les archives de l’INA. Plus précisément en 1982, au lendemain d’une victoire 1 à 0 contre le RC Strasbourg (but d’Umberto Barberis, 62e minute), qui assura in extremis le titre. À la baguette de cette émission spéciale dédiée au 4e titre de champion de France de l’histoire du club, un certain Michel Denisot.

Michel Denisot: "Je ne sais pas qui sera la victime" "Il paraît que vous êtes un joyeux luron, un joyeux drille", demande le présentateur à Abdallah Liegon, au bord de la piscine des Thermes marins. "J’adore rigoler et ici ils aiment me chambrer… peut-être parce que je suis le seul joueur qui part assez vite sur les bêtises des autres", rétorque l’international algérien. "Quelle est la dernière que vous ayez faite?", insiste Denisot. "La dernière, elle va arriver là", prévient Liegon. "Elle va arriver sous vos yeux mais je ne sais pas qui sera la victime", conclut l’ancien président du PSG, avant d’être privé de micro par Rolland Courbis et jeté à l’eau par une poignée de joueurs de l’ASM. La suite, un Denisot en costume dépareillé effectuant quelques brasses dans l’hilarité générale et au milieu de ses fiches flottant à la surface.

La maturité déconcertante de Mbappé en 2017

Vadim Vasyliev et Kylian Mbappé en 2017 dans Téléfoot.
Vadim Vasyliev et Kylian Mbappé en 2017 dans Téléfoot. Capture d’écran TF1

Plus récemment, en 2017, Téléfoot a déployé son plateau dans le rond central de la pelouse du Louis-II pour fêter le 8e titre de l’ASM. Parmi les invités, Kylian Mbappé, 18 ans, et déjà cette maturité déconcertante chez le futur champion du monde et meilleur jeune de la Coupe du monde.

"Vous étiez le seul à ne pas avoir votre téléphone portable lors de la remise du trophée", s’interroge Christian Jean-Pierre. "Chacun a sa vision de célébrer. Je voulais contempler le stade. Le club avait mis en place une fête extraordinaire avec un feu d’artifice. Le stade était plein. Je ne voyais pas l’utilité d’avoir mon téléphone", répond Mbappé du tac au tac.

Fidèle à Téléfoot et présent en plateau, le vice-président Vasyliev avait lui prévenu qu’il serait "difficile de répéter chaque saison des choses exceptionnelles" mais que Monaco "tenterait de conserver le titre".

Il aura, ce dimanche, l’occasion de décrypter le mercato asémiste quelques heures après sa clôture.


La suite du direct