“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Vainqueur rate le coche, Falcao manque de jus... Les notes des Monégasques après leur défaite face à Caen

Mis à jour le 31/03/2019 à 20:31 Publié le 31/03/2019 à 20:22
Vainqueur et Badiashile sans solution. Ce n’était pas le jour de l’ASM

Vainqueur et Badiashile sans solution. Ce n’était pas le jour de l’ASM Photo JEAN-FRANCOIS OTTONELLO.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Vainqueur rate le coche, Falcao manque de jus... Les notes des Monégasques après leur défaite face à Caen

Pour son retour dans le onze, William Vainqueur, l’ancien joueur de l’OM est passé à côté de son match. Il a même été remplacé à la pause.

Subasic (5) : facile sur une tentative de Fajr (21’), il est battu par la tête de Crivelli peu de temps après. Aucun travail à faire, sans doute le pire sentiment un soir de défaite.

Sidibé (5): offensif, le champion du monde est l’auteur de la première frappe du match (7’). Très porté vers l’avant, il n’a jamais trouvé la mire sur ses centres. Beaucoup de déchets.

Glik (5): à la lutte avec le combattif Crivelli, le Polonais est mangé dans les airs sur l’ouverture du score. Une tête à bout portant que Samba sort d’un superbe reflexe sur un corner de Rony Lopes (50’).

Badiashile (4): titulaire trois fois avec les U19 durant la trêve internationale, le jeune gaucher a débuté son match par un tacle raté sur Crivelli qui lui vaut un avertissement. Légèrement en retard sur l’ouverture du score, il a semblé fatigué sur de nombreuses séquences.

Henrichs (4): profitant de la suspension de Ballo-Touré, l’Allemand retrouvait le onze de départ pour la première fois depuis la défaite à Dijon, fin janvier. Assez quelconque dans son utilisation du ballon, l’ancien du Bayer Leverskusen manquait d’automatisme et de fluidité côté gauche, lui le droitier. Remplacé par Chadli, en manque de rythme.

Vainqueur (3): pour son grand retour parmi les titulaires depuis son expulsion à Guingamp en demi-finale de la Coupe de la Ligue, l’ancien de l’OM jouait gros. Et force est de constater qu’il n’a pas marqué de points avec sa première période très délicate où il a joué sur un rythme très lent. Logiquement remplacé à la pause par Vinicius (5) pour permettre à Monaco de jouer à deux pointes. Le Brésilien voit sa tête - la même que Glik - être repoussée par Samba (68’) et sa remise, toujours de la tête, pour Jovetic est une merveille (74’).

Aholou (5): récupérateur, l’ancien strasbourgeois s’est montré très efficace dans ce secteur. Avec la sortie de Vainqueur, il s’est retrouvé au four et au moulin après la pause, plutôt surprenant dans son jeu vers l’avant. A l’image de cette reprise de volée à l’entrée de la surface qui touche l’équerre avant de rebondir sur le dos de Samba (81’).

Gelson Martins (5): son entente avec Golovin est toujours intéressante et celle avec Sidibé commence à se dessiner mais comme depuis plusieurs matches, il est moins tranchant, moins décisif, tout simplement moins bon même s’il touche le poteau sur une frappe de l’extérieur du pied droit (56’).

Golovin (5): toujours aussi précieux dans ses déplacements entre les lignes, le Russe est un poison constant mais à l’instar de son équipe hier, il a manqué de justesse dans les 30 derniers mètres. Il a disparu des radars en seconde période.

Rony Lopes (5): remuant mais beaucoup de mauvais choix. Comme depuis plusieurs matches, il semble accuser le coup physiquement. Remplacé par Jovetic qui n’avait plus joué depuis la réception de Nice, début janvier. Le Monténégrin voit sa reprise à bout portant être détournée en corner par un énième reflexe de Samba (74’).

Falcao (4): parti en Asie avec son équipe nationale durant la trêve internationale, le capitaine manquait de jus. Souvent trouvé dos au but, le Colombien n’a jamais réussi à se retourner. La rentrée de Vinicius à la pause, pour l’épauler, lui a fait du bien mais il n’a pas réussi à se montrer dangereux.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.