Vainqueur 1-0 à Nice grâce à un but d'Embolo, l'AS Monaco s'offre le derby de la Côte d'Azur

Les Monégasques ont remporté le duel face au voisin niçois, ce dimanche soir à l'Allianz Riviera. Pourtant serré de près, le Suisse Breel Embolo a fait la différence de la tête à vingt minutes du terme et l'ASM s'est imposée 1 à 0.

V.S. Publié le 04/09/2022 à 22:48, mis à jour le 05/09/2022 à 00:21
Le Suisse Breel Embolo a inscrit son deuxième but de la saison en prenant le meilleur sur Mattia Viti de la tête. Photo Sebastien Botella

La situation était verrouillée à la pause, elle s'est décantée en seconde période. Parfaitement muselé pendant plus d'une heure par un solide Dante, le Suisse Breel Embolo a offert le derby de la Côte d'Azur à l'AS Monaco, ce dimanche soir en clôture de la 6e journée de Ligue 1.

À la réception d'un joli centre de Caio Henrique venu de la gauche, l'ancien du Borussia Mönchengladbach a pris le meilleur sur Viti pour ouvrir le score de la tête et sanctionner la sortie hasardeuse du portier niçois, Kasper Schmeichel (0-1, 69e). Les joueurs de la Principauté ont fait la différence sur leur première frappe cadrée du match, une tête en l'occurrence.

L'ASM se relance après Troyes

Si le trio Pepe-Delort-Laborde a montré des enchaînements prometteurs pour le Gym, aucun des trois joueurs n'a réussi à tromper le gardien de l'ASM, Alexander Nübel.
 
Dante s'est aussi cassé les dents sur l'Allemand peu après l'heure de jeu, malgré une belle reprise au second poteau dans la surface (62e).
 
Les Aiglons n'ont pas eu d'autres opportunités de revenir au score, dominés en seconde période par une équipe princière plus athlétique et plus déterminée.
 
L'ASM se relance, quatre jours après la défaite subie à domicile face à Troyes (2-4). De leur côté, les Niçois manquent une occasion de s'offrir un deuxième succès de rang, après celui obtenu à Lille mercredi (2-1).

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.