“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une voiture de fonction de Messi bientôt en vente

Mis à jour le 07/06/2017 à 05:22 Publié le 07/06/2017 à 05:22
L'Audi A8 V10 de Messi, offerte par la marque en 2015 comme voiture de fonction, est estimée entre 200 000 et 240 000 euros. La Yamaha 750TZ de Christian Estrosi est, elle, datée de 1978. C'est sur ce modèle que le maire de Nice avait été sacré champion de France 750cc en 1976.

L'Audi A8 V10 de Messi, offerte par la marque en 2015 comme voiture de fonction, est estimée entre 200 000 et 240 000 euros. La Yamaha 750TZ de Christian Estrosi est, elle, datée de 1978. C'est sur ce modèle que le maire de Nice avait été sacré champion de France 750cc en 1976. HVMC

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Une voiture de fonction de Messi bientôt en vente

L'Audi A8 V10 du quintuple Ballon d'Or argentin sera présentée aux enchères le 1er juillet par l'Hôtel des ventes de Monte-Carlo. Au catalogue également, une Porsche 911 964 RSR 3.8

Partenaire du FC Barcelone depuis 2006, Audi ne lésine pas sur les cadeaux à l'égard des Blaugrana. Chaque année, chaque joueur de l'effectif catalan choisit un modèle sur catalogue avant une remise de clés collective. Cette saison, le SUV Q7 de la marque aux anneaux a été plébiscité par les joueurs, 16 sur 22 optant pour ce modèle. D'autres tentant de se démarquer, comme l'attaquant brésilien Neymar Jr. et sa RS7 Sportback performance dotée d'un moteur V8 bi-turbo 4,0 TFSI au potentiel de 600 chevaux.

Si son coéquipier et attaquant phare de l'équipe, Lionel Messi, est rentré dans le rang en adoptant un Q7, il se démarque par son amour des belles mécaniques. L'une d'elle, une Audi A8 V10 bleue prêtée par Audi en 2015, s'apprête à rebondir sous le marteau à Monaco. Le 1er juillet prochain, l'Hôtel des ventes de Monte-Carlo procédera en effet à sa troisième vacation consacrée aux automobiles, motos et bateaux. Parmi les quelque 100 lots, cette ancienne voiture de fonction de l'Argentin aux pieds d'or.

Considéré comme le meilleur joueur de football en exercice, voire de tous les temps - même si la Coupe du monde manque à son palmarès - par les observateurs, Messi s'avère aussi être un passionné de voiture et, au regard de la composition de son garage, la perte de cette Audi A8 ne devrait pas le perturber.

Estimée entre 200 000 et 240 000 e

Sa collection compte ainsi pêle-mêle : une Cadillac Escalade, une Lexus LX 570, un Range Rover Evoque, des Audi Q5, Q7 et R8 Spyde, une Maserati GranTurismo MC Stradale, une Ferrari F430 Spider, une Dodge Charger SRT8… et, selon les médias espagnols : la Ferrari 335 S Spider Scaglietti de 1957 vendue pour plus de 32 millions d'euros aux enchères l'année dernière.

Un bolide piloté en son temps par Mike Hawthorn, Peter Collins ou encore Maurice Trintignant aux 24 Heures du Mans 1957. Bolide que Messi aurait, selon la légende médiatique catalane, soufflé au nez de son rival portugais, Cristiano Ronaldo, lors de ces mêmes enchères.

Bref, se séparer de cette A8 ne devrait pas être un crève-cœur outre mesure. En revanche, la bataille s'annonce rude pour son passage en deuxième main. D'ailleurs, l'expert de la vente et président de l'Automobile Classic Cars Club à Nice, Tom Brault, a déjà dû lutter pour extirper la voiture du marché. « C'est un lot atypique et c'est notre relationnel, qui est le cœur du métier, qui nous a permis de l'extraire de force d'un marché parallèle. Elle était déjà vendue à un collectionneur asiatique mais à force de discussions avec le club de Barcelone nous avons pu la récupérer. Elle est fournie avec tous les documents officiels Audi. » Côté estimation, HVMC table sur 200 000 à 240 000 euros.

Et aussi une moto de Christian Estrosi

Un coup de force qui témoigne des ambitions de Tom Brault à l'aube de cette troisième vacation du genre pour l'Hôtel des ventes de Monte-Carlo. Après une première tentative insipide et une deuxième plus concluante (la première avec Tom Brault comme expert), HVMC change de rapport cet été en présentant 100 lots devant le Yacht-club. Et pas des moindres.

« Nous présentons des véhicules avec une histoire. Une grosse Cadillac, une vieille voiture de la mafia française (...) Une moto de compétition de Christian Estrosi de 1978 qui n'était pas ressortie depuis longtemps [estimée 75 000-85 000 euros, ndlr] (...) Une voiture des anciennes colonies belges… » Et, clou du spectacle : une Porsche 911 964 RSR 3.8 estimée entre 1 et 1,2 million d'euros.

«Une RSR comme celle-ci, produit à 50 exemplaires, est partie à 2 millions d'euros il y a quelques jours en Italie… », étaye Tom Brault. Un expert autodidacte qui affirme ne pas avoir l'appât du gain comme obsession. « On mise vraiment sur la qualité et l'histoire. On ne veut pas jouer sur les prix, ce qui est souvent le défaut de la concurrence. »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.