“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un joueur de l'AS Monaco appelé en équipe de France après la blessure de Kingsley Coman

Mis à jour le 10/11/2016 à 10:31 Publié le 10/11/2016 à 10:30
5 buts, 6 passes, 
Thomas Lemar 
« prend du plaisir » 
à Monaco.

5 buts, 6 passes, Thomas Lemar « prend du plaisir » à Monaco. Photo J-F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un joueur de l'AS Monaco appelé en équipe de France après la blessure de Kingsley Coman

L'attaquant Kingsley Coman, touché à la cheville et au genou, a déclaré forfait pour le match des qualifications du Mondial-2018 contre la Suède, vendredi, et l'amical contre la Côte d'Ivoire, mardi, et a été remplacé par Thomas Lemar, a annoncé jeudi la FFF.

Il s'agit de la première convocation du jeune joueur de l'AS Monaco (20 ans).

"Touché à la cheville et au genou gauche dans un contact lors de l'entraînement de mercredi après-midi à Clairefontaine, Kingsley Coman a subi ce jeudi matin des examens complémentaires qui ont conclu à son inaptitude", a précisé la FFF sur son site internet.

L'arrivée de Lemar est un nouveau tacle à Anthony Martial, non retenu dans le groupe pour la première fois depuis septembre 2015. Le sélectionneur Didier Deschamps avait expliqué le 3 novembre en dévoilant sa liste que l'attaquant de Manchester United n'était pas "au niveau qu'il devrait avoir" actuellement.

"Son entraîneur en club (José Mourinho à Manchester United, ndlr) attend plus de lui, moi aussi. Je n'oublie pas ce qu'il a fait et est capable de faire, mais c'est à lui de faire les efforts pour retrouver son meilleur niveau", avait-il ajouté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.