Transfert de Terem Moffi à l'OGC Nice: pourquoi ça coince?

Le buteur de 23 ans, auteur de 12 réalisations en Ligue 1, veut quitter Lorient pour Nice. Il refuse les propositions des autres prétendants mais son président réclame une indemnité de transfert supérieure. Ça fait partie des trois choses à savoir au sujet des négociations autour de l'international nigérian.

Article réservé aux abonnés
William Humberset (avec V.M.) Publié le 23/01/2023 à 19:30, mis à jour le 23/01/2023 à 19:31
Courtisé par Marseille, Lyon et West Ham, le Lorientais Terem Moffi veut rejoindre Nice cet hiver. Photo PQR/Ouest-France

1. Il est séduit par le projet Ineos

Ineos les a choisis tous les deux pour incarner un projet ambitieux. Fabrice Bocquet, le directeur général, et Florent Ghisolfi, le directeur sportif, travaillent de concert sur le mercato.

Le binôme a bossé ensemble à Lorient et connaît le parcours de Terem Moffi... dernier transfert conclu par Bocquet avant son départ du poste de DG dans le Morbihan, en octobre 2020.

L’international nigérian est convaincu depuis son entrevue avec les dirigeants niçois: il veut rejoindre Nice et le projet Ineos. Un choix ferme et affirmé à toutes les parties.

2. Il a refusé l’OM

L’intérêt de l’Olympique de Marseille n’a rien changé dans l’esprit du joueur de 23 ans, auteur de son douzième but de la saison lors de sa dernière sortie au Vélodrome.

Comme leurs homologues lyonnais, qui ont également tenté leur chance, les dirigeants marseillais ont essuyé un refus de Moffi et son entourage.

Nice lui offre le meilleur challenge en France avant l’éventuel grand saut vers un championnat étranger. West Ham n’a pas été une destination retenue non plus.

3. Loïc Féry est têtu

Bamba Dieng, que l’OM souhaite inclure dans le deal pour Moffi, intéresse Loïc Féry, qui ne manquait pas de subterfuge pour faire monter les enchères.

Le président féru de bonnes affaires a bien vendu Ouattara (27 M dont 5 de bonus à Bournemouth) et refuse moins de 25 millions d’euros pour son meilleur buteur.

Nice en a proposé vingt (dont trois de bonus) mais ne désespère pas de trouver une issue positive d’ici le 31 janvier.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.